Jack Lang
Jack Lang
Jack Lang - Archives personnelles de Jack Lang
Jack Lang - Archives personnelles de Jack Lang
Jack Lang - Archives personnelles de Jack Lang
Publicité
Résumé

Jack Lang est né le 2 septembre 1939, dans le département des Vosges, au lendemain de la déclaration de guerre. Il passe ses premières années au milieu de la guerre. Doit-on pour autant le considérer comme un enfant de la guerre ? Selon lui, cette formule serait certainement un peu excessive.

avec :

Jack Lang (Président de l'Institut du Monde Arabe, ancien ministre de la Culture).

En savoir plus

Né en 1939, Jack Lang a une enfance marquée par de nombreuses agitations et déplacements géographiques en raison notamment des origines juives de son père. Malgré ces difficultés, Jack Lang réussira à mener de brillantes études universitaires. Il obtient le diplôme de l’Institut d’études politiques de Paris (section service public) en 1961, le doctorat en droit en 1967. Quelques années plus tard, il est lauréat du concours d’agrégation de droit public et de sciences politiques. 

En même temps si vous voulez quand on dit enfant de la guerre ça peut donner à penser qu’on a subi les crises et les fureurs, les douleurs et les horreurs. Un enfant ne ressent pas les choses de la même manière. D’ailleurs, la souffrance n’était pas sous nos yeux, elle nous était rapportée…   Jack Lang

Publicité

Jack Lang est issu d’une famille bourgeoise de Nancy. Il a deux frères et deux sœurs. Son père décède alors qu’il est âgé de 15 ans. Son grand-père paternel, Albert Lang, avec lequel il tisse des liens profonds, intellectuels et affectueux s’impose alors comme la figure centrale au sein de la famille. 

A la maison, "Dieu" ne faisait pas parti de nos conversations (...) Je n'ai reçu aucune éducation religieuse d'aucune sorte. Ma seule religion c'est l'être humain. (...) Cela peut paraître paradoxal pour quelqu'un qui plus tard comme Ministre de l'Education nationale plaidera,  avec le soutien de Régis Debray pour que le fait religieux soit enseigné à l'école. Jack Lang

Un enfant pas comme les autres. Plutôt brillant ce qui ne l’empêche pas de rater la sixième, il accomplit un parcours scolaire et des études supérieures remarquables. Après l’obtention de son baccalauréat, il entame des études de droit et s’inscrit à Sciences po Paris. Très vite, le droit le passionne. 

En 1967, Jack Lang devient docteur en droit après avoir soutenu sa thèse sur " l’État et le théâtre ". Sa passion pour le droit et son puissant désir de liberté, le conduisent à passer l'agrégation de droit et de sciences politiques. C'est le début d'une fulgurante carrière universitaire à l'université de Nancy puis à l'université Paris X-Nanterre. 

Je voulais absolument être agrégé de droit. C’était réellement quelque chose qui pour moi était vital. Pourquoi ? Parce que j’aimais et j’aime toujours passionnément l’enseignement, j’aimais et j’aime passionnément le droit et la réflexion intellectuelle et enfin et peut-être surtout l’agrégation de droit pour moi était un passeport pour la liberté. Jack Lang

Je ne supporte pas intellectuellement ou physiquement la tutelle de qui que ce soit. Jack Lang

Une série d'entretiens proposée par Jean-Marc Crantor, réalisée par Marie Plaçais. Attachée de production, Daphné Abgrall. Prise de son : Georges Tho.

Pour aller plus loin

En savoir plus : Les Grandes traversées / Batailles pour la Culture

Bibliographie

  • Jack Lang, batailles pour la culture : dix ans de politiques culturelles, Maryvonne de Saint-Pulgent (Ed. La Documentation française / France Culture, 2013).
  • Docteur Jack et Mister Lang, Laurent Guimier et Nicolas Charbonneau (Ed. Le Cherche-Midi, 2004).
  • Le mystère Lang, Jean-Pierre Colin (Ed. Georg, 2000).
  • De Gaulle, Mitterrand : la marque et la trace, Alain Duhamel (Ed. Flammarion, 1991).
  • Le prix du livre : 1981-2006 : la loi Lang, dir. Laurent Martin, (Ed. IMEC, 2006).
  • Jack Lang, une vie entre culture et politique,  Laurent Martin, (Ed. Complexe, 2008).
  • Malraux, Lang... et après ? : débat sur la culture, Claude Mollard, Yves Marek (ED. Descartes et Cie, 2012).
  • Les arts à l'école : le plan de Jack Lang et Catherine Tasca, Pascale Lismonde (Ed. Gallimard, 2002).
  • Jack Lang : la culture en mouvement, Richard Desneux, (Ed. Favre, 1990).
Références

L'équipe

Daphné Abgrall
Collaboration
Sandrine Treiner
Coordination