1966 Jacques Vendroux, journaliste sportif de l'ORTF à son bureau, à Cognac Jay
1966 Jacques Vendroux, journaliste sportif de l'ORTF à son bureau, à Cognac Jay ©AFP - Robert Siegler / Ina
1966 Jacques Vendroux, journaliste sportif de l'ORTF à son bureau, à Cognac Jay ©AFP - Robert Siegler / Ina
1966 Jacques Vendroux, journaliste sportif de l'ORTF à son bureau, à Cognac Jay ©AFP - Robert Siegler / Ina
Publicité

Comment un petit gamin de Calais, turbulent et passionné de football, est-il devenu l’une des voix les plus célèbres de la radio ? Alors qu’il commente en Russie sa onzième coupe du Monde, Jacques Vendroux revient cette semaine sur ces cinquante-deux ans de vie professionnelle.

Avec

Vendroux, comme les biscuiteries ? Vendroux comme Yvonne, la femme du général de Gaulle ? Vendroux comme Jacques-Philippe, le député-maire de Calais ? Ou comme l’autre Jacques-Philippe, dit Jacky, conseiller de Maurice Herzog au secrétariat d’Etat à la jeunesse et aux sports ?

Avant de devenir celui de l’un des plus célèbres journalistes sportifs de France, le nom de Vendroux était déjà connu. Et cela l’a un peu aidé - le directeur des sports de Radio France le reconnaît volontiers. Car quand on est un adolescent turbulent et qui vit plus pour le football que pour le collège, pour entrer à l’ORTF, il faut un peu de piston.

Publicité

Jacques Vendroux évoque aujourd'hui son enfance à Calais, ses premiers souvenirs de stade avec son grand-père, député-maire de la ville, et les vacances à Colombey chez son grand-oncle Charles de Gaulle, ses vingt ans en mai 68…

Liens

Autoportrait pour Les Cahiers du football.

Une journée avec l’infatigable Jacques Vendroux, reportage du Monde (Juillet 2016).

Film en l’honneur de Jacques Vendroux, le manager du Variétés Club de France, à l’occasion de ses 70 ans le 1er mars 2018.

L'équipe

Claire Poinsignon
Coordination
Yves Le Hors
Collaboration
Annelise Signoret
Collaboration
Anne Perez
Réalisation