Jean Rouaud
Jean Rouaud - ANDERSEN ULF/SIPA
Jean Rouaud - ANDERSEN ULF/SIPA
Jean Rouaud - ANDERSEN ULF/SIPA
Publicité

Vingt-cinq ans après son Goncourt, Jean Rouaud analyse ses choix, ses exigences, sa conception de la littérature, et raconte l’histoire de sa famille, qui longtemps a constitué son espace littéraire, et d'une enfance dans un département qu’il est le seul à nommer Loire inférieure.

Par Sylvie Tanette. Réalisation : Anne-Pascale Desvignes. Attachée de production : Claire Poinsignon.

Tous les premiers livres de Jean Rouaud tournent autour d’une disparition, celle de son père mort brutalement lorsque lui-même était encore enfant. Mais un mort en cache toujours un autre dans la littérature de Jean Rouaud et ses premiers romans, regroupés en un cycle intitulé « Le livre des morts », semblent consacrés à redonner vie par la fiction à ce qui a disparu et qui constitue l’imaginaire intime du romancier.

Publicité

Site de l'écrivain

L'équipe