Vivre sans vertige n’est pas vivre : épisode 10/5 du podcast Jean-Pierre Luminet, poétique de l’infini

Jean-Pierre Luminet
Jean-Pierre Luminet ©Radio France - Antoine Beauchamp
Jean-Pierre Luminet ©Radio France - Antoine Beauchamp
Jean-Pierre Luminet ©Radio France - Antoine Beauchamp
Publicité

A ceux qui comme Blaise Pascal, s’inquiètent de la « solitude des espaces infinis », Jean-Pierre Luminet répond que « vivre sans vertige n’est pas vivre ».

Avec

Le rythme cosmique

La musique est l’une des véritables passions de Jean-Pierre Luminet qui compose et accompagne des compositeurs de musique contemporaine dans leurs créations. Au début des années 1990 avec Gérard Grisey, il invite des étoiles mortes en rotation sur elles-mêmes à monter sur scène comme de véritables " guest stars ". C’est leurs pulsations réencodées que l’on peut entendre dans l’œuvre " Le Noir de l’étoile " créée en 1991.

Publicité

La musique a affaire à l’abstraction, c’est pour cela sans doute que l’on dit souvent qu’il faut un esprit scientifique pour composer. Jean-Pierre Luminet

Dans la  quête artistique de Jean-Pierre Luminet s’énonce aussi un besoin de liberté intérieure, un besoin qui se retrouve dans son parcours scientifique, un parcours marqué par une forme de solitude voulue.

Il faut cultiver le vertige, sans en avoir peur, en évitant ces vides qui vous bloquent. Ce doit être générateur. Jean-Pierre Luminet

Une série d'entretiens produite par Antoine Beauchamp, réalisée par Assia Khalid. Attachée de production : Daphné Abgrall. Prise de son : Christophe Papon. 

Pour aller plus loin