"First Memory" de Noé Soulier
"First Memory" de Noé Soulier
"First Memory" de Noé Soulier - Paul Fogiel - CNDC Angers
"First Memory" de Noé Soulier - Paul Fogiel - CNDC Angers
"First Memory" de Noé Soulier - Paul Fogiel - CNDC Angers
Publicité
Résumé

Au micro d’Arnaud Laporte, le chorégraphe Noé Soulier nous parle de son nouveau spectacle, "First Memory", qui rend son étrangeté aux « gestes non-spectaculaires », ceux du quotidien, pour mieux les éprouver.

avec :

Noé Soulier.

En savoir plus

Affaire à suivre. Chaque soir nous quittons notre studio pour prendre des nouvelles d'artistes qui présente leur travail en région…

Ce soir en compagnie du chorégraphe Noé Soulier qui présente son spectacle “First memory” du 21 au 24 mai à la Raffinerie-Charleroi Danse à Bruxelles, dans le cadre du Kunsten Festival. Créé en collaboration avec le compositeur Karl Naegelen et l’ensemble Ictus, ce spectacle poursuit l'interrogation du chorégraphe sur le geste, quotidien notamment, et par là sur la pratique de la danse, dans le sillage de son précédent spectacle “Faits et gestes” présenté en 2016 et qui fut suivi d’un livre qui s’appelait « Actions, mouvements et gestes ».

Publicité
"First memory" de Noé Soulier
"First memory" de Noé Soulier
- Paul Fogiel CNDC Angers

Le spectacle :

Chaque jour, nous observons d’innombrables mouvements : une main qui attrape ou évite quelque chose, une personne qui donne un objet à une autre. Dans notre expérience, ces mouvements sont souvent réduits à leur but, à la raison pour laquelle ils ont été exécutés, mais comment donner à voir leur complexité et leur richesse ? Avec First Memory, Noé Soulier propose une chorégraphie qui détourne les mouvements quotidiens de leur fonction initiale, à travers une composition de gestes à la fois puissante et précise. Ces gestes — des mouvements qui tendent vers un but, sans toutefois l’accomplir — réactivent une mémoire corporelle à la fois intime et commune. Ils ouvrent ainsi un espace incroyablement poétique où peuvent se tisser de multiples associations.

Cette recherche sur le geste est prolongée dans le domaine musical par une collaboration avec le compositeur Karl Naegelen et l’Ensemble Ictus : quelle forme peut prendre un coup ou un évitement d’un point de vue sonore ? Cette recherche de gestes musicaux permet d’esquisser un nouveau langage qui échappe aux catégories traditionnelles de la mélodie, de l’harmonie ou de l’instrumentation. L’exploration du geste prend aussi une dimension plastique grâce à une collaboration avec l’artiste Thea Djordjadze dont les œuvres évoquent des objets fonctionnels, sans que cette fonctionnalité soit pleinement identifiable. La mise en place et la transformation de la scénographie s’inscrivent dans le vocabulaire de gestes pratiques qui confère son unité à l’ensemble de la chorégraphie. La scène devient ainsi un paysage où scénographie et mouvements se mêlent, tissant une chorégraphie faite de gestes humains et non humains.

  • Plus d'informations : “ First memory ” de Noé Soulier, du 21 au 24 mai à la Raffinerie-Charleroi Danse à Bruxelles, dans le cadre du Kunsten Festival. Avec : Stephanie Amurao, Lucas Bassereau, Julie Charbonnier, Adriano Coletta, Meleat Frederiksson, Yumiko Funaya, Nangaline Gomis. Musique : Karl Naegelen, créée et enregistrée par l’ensemble Ictus.
    Le spectacle sera ensuite en tournée : 27-28 juin : Festival Montpellier Danse 2022 – Montpellier / 8-10 novembre : Cndc – Angers / 16-19 novembre : Festival d’Automne, Centre Pompidou – Paris
Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Anouk Minaudier
Collaboration
Lucile Commeaux
Collaboration
Marie Sorbier
Production déléguée
Boris Pineau
Collaboration
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation