Tchétchénie, février 2020
Tchétchénie, février 2020 - Eric Bouvet
Tchétchénie, février 2020 - Eric Bouvet
Tchétchénie, février 2020 - Eric Bouvet
Publicité

Le Festival Visa Pour l’image expose jusqu’au jusqu’au 26 septembre les photographies d’Eric Bouvet. L’occasion pour le photoreporter de revenir, au micro d'Arnaud Laporte, sur 40 ans de photographies en zones tendues.

Photographe français né à Paris en 1961, photojournaliste présent sur de grands lieux de conflits depuis le début des années 80, Eric Bouvet a participé à documenter de grands évènements de l’histoire, comme la chute du mur de Berlin ou encore l’attaque de la résidence Khadafi. Il a reçu entre autres le prix Polka du photographe de l’année en 2020

Le Festival Visa pour l’image lui consacre une exposition « 1981-2021: 40 ans de photographies - hors Cadres » jusqu’au 26 septembre au Couvent des Minimes à Perpignan 

Publicité

Le Festival Visa pour l’Image est le plus grand festival mondial. Pendant quelques jours, Perpigan est le centre du monde du photojournalisme. Ce qui est formidable à travers les expositions, et c'est une chose que les gens souvent ne comprennent pas, c'est que quand ils voient des images dans un magazine en général, ça se résume à deux pages, quatre, ou huit tout au plus, alors que dans une exposition, on peut découvrir toute l'histoire. Quand un photographe part sur un conflit ou autre, il y peut y passer de deux semaines à un an et parfois y revenir. C'est un engagement énorme de notre part. C'est un travail qui mérite d'être vu dans sa globalité, tel qu'on peut le voir lors des expositions. Eric Bouvet

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Anouk Minaudier
Collaboration
Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Collaboration
Hugo Altmayer
Collaboration
Marie Sorbier
Marie Sorbier
Marie Sorbier
Production déléguée
Boris Pineau
Collaboration
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation