Carte design des Etats-Unis
Carte design des Etats-Unis ©Getty - Klaus Vedfelt
Carte design des Etats-Unis ©Getty - Klaus Vedfelt
Carte design des Etats-Unis ©Getty - Klaus Vedfelt
Publicité

Comme chaque lundi, des nouvelles de l’étranger. Ce soir, direction les Etats-Unis en compagnie de Thomas Harms, le correspondant de France Culture à Houston au Texas, qui a vu éclore la Villa Albertine, 4ème résidence française à l’étranger.

On connait la Villa Médicis à Rome créée il y a 355 ans. Mais il y a également la villa Velasquez à Madrid, ou encore la villa Kujoyama à Kyoto au Japon, inaugurée il y a 40 ans. Depuis fin octobre, les Etats-Unis ont eux aussi leur résidence française sur leur territoire : la Villa Albertine. Cette dernière ne se trouve non pas à New York, Chicago ou Los Angeles, sinon dans dix villes américaines à la fois. Thomas Harms, le correspondant de France Culture à Houston au Texas, nous éclaire sur les enjeux singuliers de ce nouveau lieu de culture et de création.

Contrairement à ses trois congénères, la Villa Albertine est un nouvel espace qui a la particularité d’être présent dans le pays-continent que sont les Etats-Unis, et ce, simultanément dans plusieurs géographies différentes. Sur la Côte Est de Boston, New-York et DC à Miami. Sur la Côte Ouest : San Francisco et Los Angeles. Mais aussi à Chicago, Atlanta, la Nouvelle-Orléans et Houston. Il n’est toutefois pas question d’un projet virtuel ou d'une bourse. Gaëtan Burel, le directeur de la Villa Albertine, explique en effet à notre correspondant que les dix villes de la Villa aux Etats-Unis comptent au total quatre-vingts attachés culturels français qui se consacrent à accompagner les projets choisis. De quoi permettre l’ubiquité de la Villa, mais surtout de favoriser les interactions avec les Américains et les institutions de ce pays.

Publicité

"Le choix qui a été fait est de connecter les artistes, chercheurs ou professionnels des musées avec le foisonnement de la réalité américaine afin de générer des nouvelles questions ou faire des rencontres décisives pour chacun d’entre eux", rapporte Thomas Harms.

Davantage que la cocréation en vase clos entre résidents, la Villa Albertine ambitionne ainsi de connecter ses résidents avec les particularités de sa géographie.

Plus d'informations:  Retrouvez toute la programmation de la Villa Albertine sur villa-albertine.org

L'équipe