En Grèce, le Parthénon défiguré ?

Vue des travaux sur le rocher de l'Acropole
Vue des travaux sur le rocher de l'Acropole ©AFP - LOUISA GOULIAMAKI / POOL / AFP
Vue des travaux sur le rocher de l'Acropole ©AFP - LOUISA GOULIAMAKI / POOL / AFP
Vue des travaux sur le rocher de l'Acropole ©AFP - LOUISA GOULIAMAKI / POOL / AFP
Publicité

Le ministère de la Culture a construit deux voies sur le rocher même de l'Acropole, un sacrilège pour une grande partie des Grecs. Analyse des enjeux des travaux et du débat qu'ils ont causé avec Angélique Kourounis, correspondante permanente à Athènes.

Avec

Aux abords du Parthénon, sur le rocher sacré de l'Acropole, deux bandes de simili béton se déroulent et se croisent. A l'est et à l'ouest du monument le plus visité du pays, deux plateformes du même matériau ont été installées. 

Les arguments du Ministère de la culture grec qui avance un souci d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et un autre, logistique, sont aujourd'hui très contestés et pourraient bien cacher des intérêts tout mercantiles...

Publicité

Un point sur le débat avec Angélique Kourounis, correspondante permanente à Athènes. 

L'équipe