Les conseils culturels d'Agnès Thurnauer

Couverture du livre "Philip Guston: A Life Spent Painting" de Robert Storr
Couverture du livre "Philip Guston: A Life Spent Painting" de Robert Storr - Hauser & Wirth
Couverture du livre "Philip Guston: A Life Spent Painting" de Robert Storr - Hauser & Wirth
Couverture du livre "Philip Guston: A Life Spent Painting" de Robert Storr - Hauser & Wirth
Publicité

Chaque soir dans Affaires culturelles à 19h50, une parole d'artiste pour un conseil culturel. Pour ce rendez-vous qui durera le temps du confinement, l'artiste Agnès Thurnauer partage avec nous ses inspirations culturelles du moment.

Avec

Chaque soir dans Affaires culturelles à 19h50, une parole d'artiste pour un conseil culturel. Pour ce rendez-vous qui durera le temps du confinement, l'artiste peintre et plasticienne Agnès Thurnauer partage certaines de ses inspirations et occupations culturelles du moment au micro d'Arnaud Laporte.

Connue par beaucoup pour ses « Portraits grandeur nature », des badges imposants et colorés qui féminisaient des noms d’artistes de genre masculin (et inversement), Agnès Thurnauer conjugue le faire artistique avec une réflexion sur l’histoire de l’art et les pratiques qui la précèdent.

Publicité

Les conseils culturels d'Agnès Thurnauer

Je n'ai que des superlatifs pour ce livre : un texte extraordinaire qui permet de prendre la mesure de la vie de peinture de l'immense artiste qu'est Philippe Buston, avec des reproductions de ses tableaux d'une qualité exceptionnelle.  
Agnès Thurnauer

Présentation : Alors que la traduction assistée par ordinateur est sur le point de provoquer une mutation majeure dans nos façons de communiquer et dans notre relation aux langues, cet essai veut renouveler la pensée de la traduction. La sortir de l’éloge ou du consensus implique de ne plus voir en elle le seul espace de la rencontre heureuse entre les cultures mais de la comprendre comme une opération ambiguë, complexe, parfois négative.
Tiphaine Samoyault étudie les histoires de violence dans lesquelles la traduction a pu jouer un rôle (la domination coloniale, les camps d’extermination, les sociétés d’apartheid, les régimes totalitaires), ainsi que des cas littéraires qui illustrent les violences propres à l’espace du traduire. Mais parce que la traduction a aussi à voir avec la justice et la justesse, avec l’imprévisibilité de la rencontre et les transformations dans l’espace et le temps, la séparation qu’elle entraîne peut s’inverser en réparation de la violence commise.
Au-delà de la question de la traduction, ce livre s’adresse à toutes celles et à tous ceux qu’intéressent les dialogues entre les cultures, les littératures et les langues, et la possibilité politique de faire des mondes communs.

Une traversée de la langue sous le prisme de la question de la traduction. Un travail remarquable qui balaie à la fois la traduction comme outil et comme danger, ainsi que le rapport à l'autre, les questions de sens et d'absolu langagier.  
Agnès Thurnauer

  • L'oeuf et la poule, une nouvelle de Clarice Lispector, tirée du recueil Corps séparésDisponible en librairies aux éditions des Femmes, traduit du brésilien par Teresa et Jacques Thiériot

Présentation :
Treize contes composent ce recueil, publié pour la première fois en 1964, qui disent chacun à leur façon, la difficulté d’être, la douleur de l’amour, la rencontre du mal, le bonheur et l’étrangeté du quotidien. Dans ces récits, qui tous portent en eux le mystère d’un drame intérieur et cruel, Clarice Lispector renoue avec cette voix qu’on lui connaît, qui a fait d’elle l’un des plus grands écrivains brésiliens contemporains. Car la simplicité de son ton, la rigueur de son phrasé, le refus du lyrisme ou de l’épanchement ne doivent pas masquer l’ampleur de sa démarche : dire, dans une langue épurée, dépouillée, tragique, ce qui fonde les actes, les paroles, les sentiments ; atteindre ce qui est peut-être la forme la plus pure et la plus intense de l’attention : l’inquiétude.

Je suis tombée amoureuse des écrits de Clarice Lispector, de la singularité de sa voix. L'oeuf et la poule est un conte extraordinaire que je lis régulièrement à haute voix.  
Agnès Thurnauer

Pour aller plus loin :
L’artiste Agnès Thurnauer était au micro d’Arnaud Laporte dans Affaires culturelles, pour raconter son parcours, ses procédés et ses inspirations. Une émission disponible en réécoute ci-dessous :

Affaires culturelles
55 min

L'équipe