"Le Roman algérien - chapitre 3", 2019, image extraite de la vidéo.
"Le Roman algérien - chapitre 3", 2019, image extraite de la vidéo.  - Katia Kameli, ADAGP
"Le Roman algérien - chapitre 3", 2019, image extraite de la vidéo. - Katia Kameli, ADAGP
"Le Roman algérien - chapitre 3", 2019, image extraite de la vidéo. - Katia Kameli, ADAGP
Publicité

A l'occasion de son exposition "Elle a allumé le vif du passé" au Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur, du 20 mai au 19 septembre à Marseille, l'artiste et réalisatrice Katia Kameli revient au micro d'Arnaud Laporte sur les lignes de force de son travail.

Avec
  • Katia Kameli vidéaste et photographe

L’exposition Elle a allumé le vif du passéde l'artiste et réalisatrice Katia Kameli est présentée au Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur, à Marseille, depuis le 20 mai et jusqu’au 19 septembre 2021, dans le cadre de la Saison Africa 2020 et du Grand Arles Express. 

Depuis une vingtaine d'années, le travail de Katia Kameli se veut celui d'une "traductrice" face l’écriture visuelle de l’histoire algérienne, en France et en Algérie, sensible à la manière dont les faits historiques et culturels alimentent notre imaginaire. 

Publicité

L’exposition Elle a allumé le vif du passé inclut des installations encore jamais présentées en France, notamment Le Roman algérien, une trilogie de films pensée comme une immersion dans l’histoire algérienne, ou encore Stream of stories, une exploration des origines orientales des fables de Jean de La Fontaine. Cette oeuvre conçue spécifiquement pour l’espace du Frac mêle des sérigraphies, des collages numériques et des vidéos, à l'image de la pratique artistique de Katia Kameli

L'équipe