Planche de BD en cours de création, inspirée par le travail des élèves au sein des archives.
Planche de BD en cours de création, inspirée par le travail des élèves au sein des archives. - L'aventure aux archives
Planche de BD en cours de création, inspirée par le travail des élèves au sein des archives. - L'aventure aux archives
Planche de BD en cours de création, inspirée par le travail des élèves au sein des archives. - L'aventure aux archives
Publicité

Comment raconter une histoire en bande dessinée ? A l'occasion de BD Bastia, des collégiens ont eu accès aux archives de Corse. L'auteur de bande dessinée Matthias Picard les a accompagnés dans cette découverte de leur passé et du 9e art.

Avec
  • Matthias Picard Dessinateur et auteur

Soucieux de renouveler ses projets de développement culturel de manière approfondie, le centre culturel Una Volta organise chaque année la venue d’une autrice ou d’un auteur à l’école afin de travailler à la création d’un album de bande dessinée ou d’illustration original. Cette année, le centre culturel a travaillé main dans la main avec les Archives de Corse et la classe de cinquième bilingue du collège Saint-Joseph à Bastia. Le projet, intitulé L’Aventure aux archives, a été dirigé par l'auteur de bande dessinée Matthias Picard, qui explique au micro de Marie Sorbier le déroulement de ses péripéties créatives avec les enfants.

Dépoussiérer les archives

Endroit étonnant car peu propice à la visite d’une classe de cinquièmes en temps ordinaire, les archives sont pourtant un lieu regorgeant d’histoires en tout genre, favorable à la création de récits et à la stimulation de l’imaginaire des enfants, nécessaires au bon déroulement du projet artistique.

Publicité

« C’était un assez gros défi, car il n’y a priori aucun lien entre le monde des historiens et des archivistes et celui d’enfants de 12 ou 13 ans. Il m’a d’abord fallut passer du temps aux archives, afin de trouver de quoi intéresser les enfants avant de débuter l’atelier. J’avais très envie de relever le défi. » Matthias Picard

Une fois la collaboration entre collégiens et bédéiste annoncée, il a fallu se mettre au travail pour réaliser une bande dessinée au sujet de L’Aventure des archives qu’ils allaient vivre. La première étape : une visite complète des archives de Corse.

« Je leur ai présenté les choses puis nous sommes allés visiter les archives, nous avons rencontré l’ensemble du personnel, nous sommes allés à la rencontre d’objets, de livres, d’informations. Je pense que pour faire une bande dessinée, le point de départ c’est avant tout des rencontres. » Matthias Picard

Une BD à 48 mains

Une fois lâchés en liberté dans les archives, les élèves ont pu choisir eux-mêmes les documents à utiliser au sein de leur bande dessinée. Parmi les trésors exhumés on peut trouver aussi bien une liste de jouets, que le registre des mousses engagés dans la marine. Ces reliques d’un temps passé ont su alimenter l’imagination des enfants, qui parfois se sont reconnus dans les documents chinés.

« Parmi les documents que j’avais sélectionnés, il y en avait un particulièrement marquant, un registre de mousses du 19ème siècle, ces enfants marins du même âge que les cinquièmes, qui s’embarquaient dans la marine. Le registre faisait office de miroir pour les élèves qui se retrouvaient dans les descriptions des cheveux, yeux, tailles et âges des mousses. » Matthias Picard

De ces fouilles quasi-archéologiques à 46 mains, a découlé la création d’une BD à 48 mains, réalisée avec l’aide de Matthias Picard. Le bédéiste ne cache pas que cette expérience originale lui a grandement plu.

« En BD, il faut privilégier la rencontre, faire avec ce qu’on a sous les yeux, se laisser porter. Il y a eu un partage, c’est ça qui est très fort, j’en félicite les enfants. Je suis content d’avoir pu les amener à faire eux-mêmes cette bande dessinée. Au final c’est leur livre, pas uniquement un livre d’atelier. » Matthias Picard

À lire aussi : Histoires d’archives

Vous pourrez retrouver Matthias Picard lors de la 29ème édition de la rencontre de la bande dessinée et de l’illustration de Bastia qui se tiendra du 31 mars au 3 avril 2022.