Super-Cayrou, l’œuvre d’art-refuge créé par Encore Heureux à Gréalou, dans le Lot.
Super-Cayrou, l’œuvre d’art-refuge créé par Encore Heureux à Gréalou, dans le Lot.
Super-Cayrou, l’œuvre d’art-refuge créé par Encore Heureux à Gréalou, dans le Lot. - Cyrus Cornut
Super-Cayrou, l’œuvre d’art-refuge créé par Encore Heureux à Gréalou, dans le Lot. - Cyrus Cornut
Super-Cayrou, l’œuvre d’art-refuge créé par Encore Heureux à Gréalou, dans le Lot. - Cyrus Cornut
Publicité
Résumé

Le projet "Fenêtre sur le paysage" propose à des artistes de construire des œuvres d'art-refuge sur le chemin de Compostelle. Michel Vedrune, berger et maire de Gréalou, nous raconte comment cette nouvelle architecture a pris place dans sa commune.

En savoir plus

A l’instar du Petit Poucet semant des gravillons sur son passage, le collectif d’architectes Encore Heureux a décidé de semer des installations artistiques tout au long du chemin de Compostelle dans le cadre du projet « Fenêtre sur le paysage » organisé par l’association Derrière Le Hublot. Cette aventure au long cours a pour ambition de mettre en valeur les chemins de Compostelle et notamment le GR65 qui relie Genève au Pays-Basque.

À lire aussi : Pourquoi Compostelle? Proliférations littéraires sur un triomphe pédestre international

Un projet à la croisée des chemins de l’art et de la tradition

Entre 2018 et 2021, quatre œuvres d’art refuge, pérennes, au grand air ont déjà accueilli pèlerins, marcheurs et amoureux du paysage. C’est désormais au tour de la commune de Gréalou, petit village du Lot situé dans le parc naturel régional des Causses du Quercy, de recevoir l’une de ces œuvres-refuge, intitulée Super-Cayrou. Michel Vedrune, berger et maire de la commune, revient sur l’arrivée de ce projet sur ses terres au micro de Marie Sorbier.

Publicité

« Cette œuvre est inspirée d’une tradition ancestrale, celle de la construction de caselles et de gariottes pour abriter les bergers autrefois. Ces refuges étaient réalisés en pierres calcaires, prises directement sur les lieux de la construction. Elles ont un charme particulier du fait de leurs murs en pierre et leur toit en lauze. » Michel Vedrune

La petite commune de Gréalou, dans laquelle se trouve l’œuvre, est riche de 300 âmes dispersées sur 1 700 hectares fréquemment traversés par les randonneurs et pèlerins de la région car le village a pour particularité de se trouver en plein tracé du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

« Ayant reçu le Prix des Architectes d’Occitanie et celui du Public d’Occitanie, Super-Cayrou a permis de redonner vie au chemin de Compostelle ainsi qu’au village. Le villageois se sont progressivement réapproprié le lieu, en y faisant des réunions publiques et des petits évènements. Il y a eu une véritable symbiose avec ce qu’ont proposé les architectes. » Michel Vedrune

Le collectif d’architecte baptisé Encore Heureux ayant mené à bien la réalisation de ce projet artistique a décidé de travailler avec une technique locale, celle de la pierre sèche, pour ne pas dénaturer le paysage.

« L’ensemble est réalisé à partir de pierres calcaires extraites d’une carrière réouverte exceptionnellement à cet effet. C’est le même matériau employé que pour les gariottes dont nous parlions, il faut juste attendre que l’œuvre se patine un peu et dans deux cent ans, elle sera exactement comme les gariottes. » Michel Vedrune

Construit en pierre calcaire et en lauze, l'œuvre s'inspire des gariottes et des caselles de bergers
Construit en pierre calcaire et en lauze, l'œuvre s'inspire des gariottes et des caselles de bergers
- Cyrus Cornut

Super-Cayrou, lieu de méditation et de contemplation

L’œuvre Super-Cayrou, située en pleine nature, s’inscrit dans la plus pure tradition des refuges de pierre visibles un peu partout dans la région, car elle est avant tout un lieu d’accueil. Située non lon du site de Pech Laglaire, dont le dolmen figure sur le blason de la commune de Gréalou, l’œuvre-refuge a su trouver une autre utilité :

« La zone est un haut-lieu de méditation. Il y a non loin de Super-Cayrou deux dolmens, dont un qui est classé au patrimoine mondial de l’Unesco et un second qui est actuellement en cours de fouille archéologique. » Michel Vedrune

Lorsque l’on se trouve près de l’œuvre surplombant le village, on peut admirer le paysage à 360° et s’émerveiller de la richesse des reliefs de la région qui s’étendent à perte de vue.

« D’un côté on peut voir la Vallée du Célé et de l’autre la Vallée du Lot. Plus loin on peut aussi apercevoir les Monts d’Auvergne et l’Aveyron. C’est tout simplement magnifique, il n’y a pas d’autres mots. Quand on s’assoit pour regarder le paysage, on en oublie nos soucis journaliers. » Michel Vedrune

En harmonie parfaite avec le paysage, les refuges ont pour ambition de s'inscrire sur le temps long.
En harmonie parfaite avec le paysage, les refuges ont pour ambition de s'inscrire sur le temps long.
- Cyrus Cornut