Quelques uns des nombreux lieux de résidence du Nouveau Grand Tour.
Quelques uns des nombreux lieux de résidence du Nouveau Grand Tour.
Quelques uns des nombreux lieux de résidence du Nouveau Grand Tour. - Institut Français Italia
Quelques uns des nombreux lieux de résidence du Nouveau Grand Tour. - Institut Français Italia
Quelques uns des nombreux lieux de résidence du Nouveau Grand Tour. - Institut Français Italia
Publicité
Résumé

Nous poursuivons notre tour d'horizon des résidences artistiques. Claire Thuaudet, directrice de l'Institut Français Italia nous dévoile "Le nouveau grand tour", résidence européenne pour jeunes créateurs.

En savoir plus

Après la Villa Albertine aux Etats-Unis et la Villa Médicis à Rome, retour en Italie pour le lancement d’une nouvelle résidence d’artiste qui souhaite promouvoir la circulation des jeunes créateurs européens. Pour en savoir plus sur ce « nouveau grand tour », Marie Sorbier s’est entretenu avec Claire Thuaudet, directrice de l’Institut Français Italia.

Le Nouveau Grand Tour

Publicité

Faisant explicitement référence au « Grand Tour », le voyage d’éducation aristocratique que les jeunes européens effectuaient au XVIIIème siècle, le nouveau grand tour mis en place par cette toute jeune institution a des ambitions similaires mais ouvertes à l’ensemble des classes sociales :

« C’est un ensemble de résidences permettant une mobilité artistique dans toute l’Italie, bien que l’on ait une ambition européenne. Nous souhaitons recréer cette logique de mobilité et d’ouverture chez les artistes européens. On commence cette année avec une vingtaine de résidences en Italie, ouvertes à des jeunes français ainsi que des jeunes allemands, à partir de Septembre. » Claire Thuaudet

Ouvertes à tout types d’artistes, la seule condition pour participer à ces résidences artistiques est d’être âgé de moins de trente ans :

« On se focalise sur les jeunes sortis de l’école pas encore assis dans le monde culturel. C’est ouvert à toutes les discipline, et les résidences sont adaptées en fonction de cela. Certaines résidences sont spécialisées dans les arts de la scène, d’autres sont quant à elles spécialisées dans les arts visuels. » Claire Thuaudet

Pour ce qui est de la durée des résidences, elle est souple et peut s’étendre d’une quinzaine de jours à quatre mois, en fonction des projets des artistes. Néanmoins, les créateurs n’ont pas pour autant obligation de produire une ou plusieurs œuvres durant leurs résidences, bien qu’ils y soient incités par le cadre et les moyens mis à leur disposition :

« Nous voulons surtout former le regard, ouvrir à la découverte, du patrimoine, de l’autre, des méthodes et des communautés artistiques. Il n’y a pas d’obligation de créer, en revanche tous les outils pour le faire sont mis à disposition des artistes. Ils bénéficient également d’un accompagnement curatorial et d’une possibilité de venir exposer leurs œuvres plus tard dans leurs lieux de résidence. » Claire Thuaudet

De résidence en résidence

Bien que l’initiative portée par ce Nouveau Grand Tour soit franco-italienne, l’Institut Français Italia a décidé d’inviter l’Allemagne à rentrer dans la danse de ce programme de résidence. L’idée étant de développer les échanges artistiques européens.

« Dès 2023, l’idée est d’élargir le programme à d’autres pays européens, et de créer un espace de voyage retour afin de permettre à des jeunes artistes italiens d’aller en France. » Claire Thuaudet

Si les résidences d’accueil sont variées, du fait de leur emplacement géographique et de leurs statuts multiples (musées, galeries, fondations…), toutes font preuve d’un prestige certain :

« Souvent ce sont des résidences ad hoc. On compte dans nos lieux de résidence le musée Capodimonte de Naples, la fondation Bevilacqua de Venise ou le Palazzo Butera de Palerme. Ces lieux divers sont sélectionnés en fonction des moyens d’accompagnement donnés à l’artiste, favorisant le plus souvent la rencontre avec les milieux artistiques locaux. » Claire Thuaudet

5 min

Pour tout artiste qui souhaiterait s’inscrire à l’une de ces résidences, rendez-vous sur le site de l’Institut Français Italia pour postuler à l’appel d’offre, avant le 31 mai !