Fondée en 1982, la maison d'édition Allia fête cette année ses 40 ans. - Éditions Allia
Fondée en 1982, la maison d'édition Allia fête cette année ses 40 ans. - Éditions Allia
Fondée en 1982, la maison d'édition Allia fête cette année ses 40 ans. - Éditions Allia
Publicité
Résumé

Les éditions Allia fêtent leurs 40 ans. Gérard Berréby, le fondateur de la maison d'édition rappelle les spécificités de son modèle économique et de son catalogue.

avec :

Gérard Berréby (écrivain et éditeur).

En savoir plus

Les Éditions Allia, reconnaissables par leurs livres petit format et par leur catalogue pointu et éclectique, fêtent en 2022 leurs quarante ans d’existence. Gérard Berréby, éditeur, écrivain mais surtout fondateur d’Allia, livre à Marie Sorbier ses conseils pour entretenir de manière pérenne et prospère une maison d’édition, sans pour autant altérer la qualité de ses publications.

Une « fontaine » comme source d’inspiration

C’est avec une certaine fougue, si ce n’est un réel panache que Gérard Berréby fonde les éditions Allia en 1982 et se distingue déjà de ses concurrents du champ éditorial à travers l’irrévérence du nom de sa maison emprunté à celui d’un fabricant de toilettes et d’urinoirs.

Publicité

« C’est une provocation pour voir comment on pouvait rattacher l'édition et les livres à une chasse d'eau, en référence à la revue surréaliste belge, Les Lèvres Nues dont l'une des couvertures représentait la statue de la Liberté tirant une chasse d'eau. Mais c'est aussi un clin d'œil à Marcel Duchamp, bien sûr. » Gérard Berréby

31 min

Indépendance financière et éditoriale indissociables

A l’heure où un phénomène de concentration éditoriale s’abat sur le secteur, poussant des petites ou moyennes maisons d’éditions, parfois prestigieuses, comme les Éditions de Minuit, à se faire engloutir entièrement ou partiellement par les géants du milieu, les éditions Allia font fièrement office de contre-exemple :

« 40 ans après la création d’Allia, on est resté totalement indépendants. Nous avons une indépendance financière car le capital de la maison nous appartient, que nous ne vivons que du produit de la vente de nos livres, sans mécènes, sans subsides publics et nous nous en sortons comme ça. Si nous y arrivons, c'est que c'est possible. » Gérard Berréby

Les Éditions Allia, grâce à la bonne gestion de leurs finances, s’octroient non seulement une pérennité que beaucoup d’autres maisons d’édition indépendantes lui envient, mais pas seulement :

« Allia est la preuve que l’indépendance peut exister dans l'édition française aujourd'hui. Et il n'existe pas depuis trois semaines ou six mois. Il existe depuis 40 ans avec maintenant plus de 1000 livres au catalogue. Indépendance financière donc, mais il y a aussi chez Allia une indépendance éditoriale. » Gérard Berréby

Si la bonne gestion des finances de la maison peut éviter quelques sueurs froides à son fondateur, elle confère surtout une liberté totale à Allia en matière de choix éditoriaux. Une liberté que la maison érige en principe fondateur de la construction de sa collection d’une qualité et d’une cohérence rare, composée d’autant d’ouvrages anciens que de textes contemporains.

« La seule condition est que le texte offre une contemporanéité dans sa lecture, qu'il nous éclaire sur le monde dans lequel nous vivons. Ce qui inclus aussi bien des textes contemporains, de littérature, de philosophie, des essais, de la critique sociale, de la poésie etc… » Gérard Berréby

Une maison qui aime ses lecteurs et des lecteurs qui le lui rendent bien

Gérard Berréby soutient également que ce qui démarque en partie Allia des maisons concurrentes est le simple fait d’avoir foi en son lectorat, notamment en ses capacités intellectuelles :

« C'est aussi la preuve qu'on peut avoir une démarche éditoriale qui se distingue du tout-venant, où l’on crée des choses modestement à notre niveau. Le public n'est pas aussi abruti qu'on veut le laisser entendre à longueur de discours. Parce que si le public ne s'y intéressait pas de facto, Allia n'existerai plus. » Gérard Berréby

Bonne nouvelle, cela fait désormais quarante ans que les lecteurs se penchent sur les livres du catalogue d’exception de cette maison. Néanmoins, outre son catalogue irréprochable, les esthètes de la lecture au format papier savent que les Éditions Allia ont une autre particularité des plus appréciable : la qualité de ses formats, de ses papiers, de ses polices et de ses illustrations.

« On est respectueux du destinataire de nos livres. On ne veut pas que les pages leur restent dans les mains, que les couvertures soient tout de suite cornées... On ne fait pas un travail de sagouin, on aime ce que l’on fait, donc on ne peut que bien le faire. Être respectueux des gens qui lisent nos livres, c'est faire attention à ce qu'on leur offre et ça crée une fidélité. » Gérard Berréby

Et comme si allier le beau et le bon ne suffisait pas, les Éditions Allia ont pour outrage ultime de proposer leurs livres petit format à des prix plus que raisonnables.

« Si on arrive à les faire à ce prix-là, c'est que c'est faisable. Ce n'est pas à moi qu'il faut poser la question "comment vous faites ?". Il faut plutôt demander aux autres comment ils font pour les vendre deux ou trois fois plus cher ! » Gérard Berréby

  • Retrouvez Un nouvel âge des ténèbres de James Bridel en librairie, dernière parution des Éditions Allia.
29 min
Références

L'équipe

Marie Sorbier
Production
Alexandre Fougeron
Réalisation
Pierre Bouyer
Stagiaire