Aïssa Maiga - G. Cance
Aïssa Maiga - G. Cance
Aïssa Maiga - G. Cance
Publicité
Résumé

L'actrice et réalisatrice Aïssa Maiga est l’invitée d'honneur du 43ème Festival de Films de Femmes de Créteil où sera présenté son film Regard Noir. A cette occasion, elle revient au micro d’Arnaud Laporte sur son parcours devant et derrière la caméra, mais aussi dans le milieu du cinéma français.

avec :

Aïssa Maïga (Actrice).

En savoir plus

Aïssa Maiga est actrice mais aussi réalisatrice. Son film documentaire Regard Noir, en ligne sur mycanal, sera présenté dans le cadre de la 43ème édition du Festival International de Films de Femmes de Créteil (du 2 au 11 avril) dont elle est l’invitée d’honneur. Dans un entretien au long cours, au micro d’Arnaud Laporte, elle revient sur sa vocation d’actrice, son passage à la réalisation et sa vision du cinéma.

Actrice, une vocation

Née d’un père malien et d’une mère sénégambienne, Aïssa Maiga arrive en France à l’âge de quatre ans. Elle grandit dans un milieu métissé, intellectuel et engagé, à l’image de son père, célèbre journaliste politique. Très jeune, elle découvre la scène et se rêve comédienne. Mais c’est finalement au cinéma qu’elle fait carrière. En 1997 elle obtient son premier rôle dans Saraka Bo de Denis Amar. En 2005, elle se fait connaître du grand public pour son rôle dans Les Poupées russes de Cédric Klapisch, puis en 2007, elle est nominée aux Césars dans la catégorie du meilleur espoir féminin pour son rôle dans Bamako d’Abderrahmane Sissako.

Publicité

Ce qui me plaisait c’était l’univers général de chaque réalisateur, d’entrer dans son monde, dans sa psyché, dans son univers formel... pouvoir jouer des rôles sur des registres différents, c’est aussi une chance et je pense que comme je n’étais pas étiquetée, ces metteurs en scène-là n’ont pas eu de mal à m’envisager chacun dans leur film. Et ça a donné le "la" pour la suite. […] L’éclectisme correspond à mon tempérament et mon appétit qui va aussi bien vers des films d’auteurs que vers de franches comédies. 

À réécouter : Lumières noires
59 min

D’actrice à réalisatrice

En tant qu’actrice, Aïssa Maiga cultive l’éclectisme : qu’il s’agisse du cinéma ou de la télévision, de films ou de séries, on peut la voir dans des thrillers, des films d’auteurs autant que dans des comédies populaires. Mais depuis quelques années, Aïssa Maiga est également passée derrière la caméra. Après le tournage d’un film documentaire sur un village au Niger confronté à la problématique de l’eau, elle signe Regard Noir, qu’elle coécrit avec Isabelle Simeoni : une enquête sur l’expérience des femmes noires au cinéma, au Brésil, aux Etats-Unis et en France.

C’est une partie très plaisante du métier, ce moment de recherche, ce moment où l’esprit peut flotter : on amasse tout un tas d’informations et puis on laisse ça de côté mais ça continue à vivre en nous. Puis il y a des choses qui émergent, qui affleurent d’elles-mêmes. Et c’est parfois possible de vraiment le partager. Ça a été le cas avec Dominique Cabrera pour Quand la ville mord (2015). On a cherché ensemble, mis en place des rencontres pour préparer le rôle et sur le plateau ça donne quelque chose de très libéré, de très libre et une connivence qui permet d’aller bien au-delà de ce qui est écrit dans le scénario.

À réécouter : Jusqu'ici tout va bien
58 min

Pour un cinéma inclusif

Depuis plusieurs années, Aïssa Maiga se bat pour que l’art et la culture déconstruisent les fictions raciales et milite pour une meilleure inclusivité et représentativité des personnes non-blanches dans le cinéma français. En tant que comédienne, elle dénonce notamment l’assignation des actrices noires à des rôles stéréotypés. Ainsi, en 2018, avec un collectif de 16 actrices réunissant notamment Karidja Touré, Assa Sylla, Sonia Rolland, Rachel Khan, Nadège Beausson-Diagne, etc elle publie Noire n’est pas mon métier (Editions du Seuil). Et avec Regard Noir, c’est aujourd’hui en tant que réalisatrice qu’elle se fait entendre. 

Il y a d’une part la souffrance réelle, les parcours difficiles, les moments d’humiliation, la colère souvent contenue de personnes qui vont à l’assaut d’un rêve – celui de devenir acteur ou actrice – qui se fracasse la plupart du temps sur un mur assez invisible au départ et entêtant par la suite, fait de rejet qui ne dit pas son nom, de dénis aussi ; et d’autre part, il y a la faculté de résilience incroyable de ces personnes qui continuent de nourrir leur rêve coûte que coûte, vaille que vaille, et qui trouvent parfois d’autres formes pour résister et continuer à créer. 

Son actualité : Aïssa Maiga est l'invitée d'honneur du 43ème Festival International de Films de Femmes de Créteil (du 2 au 11 avril). Dans ce cadre, son film Regard Noir, coécrit avec Isabelle Simeoni sera diffusé entre le 7 avril 18h et le 9 avril minuit. Il est également en ligne du mycanal.
Enfin, Aïssa Maiga joue dans la mini-série Neuf Meufs (2021) d'Emma de Caunes, également en ligne sur mycanal.

Sons diffusés pendant l'émission

  • Le Tambour, Volker Schlondorff, 1979.
  • "Lakisane", Manu Dibango, Makossa Man, 1974.
  • "Mesmerizing", Awa Ly, Safe and Sound, 2020.
  • Discours de Christiane Taubira à l’Assemblée Nationale, 18 février 1999.
Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Lucile Commeaux
Collaboration
Hugo Altmayer
Collaboration
Marie Sorbier
Production déléguée
Boris Pineau
Collaboration
Brune Schlosser
Collaboration
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation