Christophe Fiat - Hermance Triay
Christophe Fiat - Hermance Triay
Christophe Fiat - Hermance Triay
Publicité
Résumé

Héritier de la poésie sonore et de la théorie critique, le philo-rocker Christophe Fiat oscille depuis le début des années 2000 entre roman et performance, poésie et épopée. A l’occasion de la parution de son dernier roman, il nous éclaire sur son processus de création et revient sur son parcours.

avec :

Christophe Fiat.

En savoir plus

Combien de visages a Christophe Fiat ? Tantôt romancier tantôt rocker ou performer, il est l’artisan d’une œuvre à double face qu’il joue et rejoue sans entrave. Développement du sensible qui vient de paraître au Seuil est son premier texte autobiographique. Un roman de formation tendre et touchant où il se révèle et retrace son passé. L'occasion toute trouvée de (re)découvrir son parcours d'électron libre et de nous plonger dans ses imaginaires le temps d'un entretien au long cours.

Au cours de l'entretien, Christophe Fiat nous en dit plus sur son dernier ouvrage :

Publicité

"C'est un livre qui s'adresse aussi à des gens qui pourraient tout ignorer de ce que j'ai fait auparavant. On peut remplacer le mot "poésie" par le mot "sport" et le livre pourrait aussi bien fonctionner. Car c'est un livre sur la liberté, sur le fait que si on va au bout de ses idées, avec beaucoup d'énergie et aussi beaucoup d'attention aux autres puisque c'est quand même là le sensible, on peut avoir une vie meilleure" Christophe Fiat

Ritournelle

C’est comme performer et poète que Christophe Fiat a fait son entrée sur la scène artistique et littéraire au début des années 2000, après avoir enseigné la philosophie durant des années. Côté littérature, il signe à ses débuts de nombreux ouvrages de poésie, de « Sexie ou le système de la mode » à « Épopée, une aventure de Batman », avant de se convertir aux romans avec "Héroïnes" en 2005. Côté performance, il conçoit des actions live dans lesquelles, muni d’une guitare électrique, il scande des textes sur les scènes de l’art contemporain et de la danse, puis sur les planches des théâtre. Au début de l'entretien, il revient sur ses premiers pas en tant qu'artiste :

"J'ai commencé à devenir auteur au moment où j'ai compris que je pouvais trouver une extension à mon livre dans la lecture publique en m'accompagnant d'une guitare électrique. C'est comme ça que j'ai que je suis rentré dans l'art littéraire et dans l'art de la lecture publique. C'étaient deux choses qui étaient voisines et qui allaient de soi" Christophe Fiat

La guitare joue un rôle prépondérant dans ses performances, il nous explique pourquoi :

"La guitare pour moi c'était à la fois le meilleur outil pour découvrir une manière de lire, c'est-à-dire une scansion. C'était à la fois pour moi aussi un outil qui était emblématique du rock. Ça veut dire qui était une sorte de forme dramatique, frontale, spontanée, reconnaissable pour tout le monde. Et il y avait aussi l'idée quand même que je renouais quelque part avec une certaine image du poète, du troubadour" Christophe Fiat

Il n'est donc pas question de cloisonner les disciplines chez lui tant celles-ci s'entrenourissent et sont fonction d'un même élan. En témoigne ses explorations de la figure de Cosima Wagner entre 2010 et 2013, puis de celle Marcel Pagnol entre 2013 et 2015, qui ont chacune donné naissance à plusieurs performances avant de trouver leur prolongement naturel dans le roman (respectivement "Cosima Femme électrique" et "L’Epopée virile de Marcel Pagnol").

30 min

On a pu voir ses performances au festival Montpellier Danse, au festival Actoral, au Centre national de la danse de Montpellier, au Palais de Tokyo, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au Théâtre de la Bastille, ou encore au Festival d’Avignon à de multiples reprises.

Réinvestir l'épopée

Christophe Fiat pratique une littérature pop qui trouve dans l’épopée sa forme de prédilection. L’oral lui permet de dépasser la logique de la narration, mettre en tension les récits, et stimuler une action critique. Ses œuvres se sont intéressées tour à tour à Batman, King Kong, Godzilla, Stephen King, Richard Wagner, mais aussi à des figures féminines telles que Sissi, Courtney Love, Madame Mao, Wanda de Sacher-Masoch et Isadora Duncan. Autant d’icônes médiatiques dont il explore les légendes et questionne par-là notre admiration aveugle face à elles.

"J'ai un rapport ambivalent à la culture de masse, c'est à dire que c'est à la fois quelque chose qui me satisfait immédiatement et qui me donne beaucoup de bonheur. Mais en même temps, dès que je prend un peu de recul, je peux vite me sentir submergé par ça. Il faut quand même toujours avoir un esprit critique, ou en tout cas une conscience de jusqu'où on peut aller en aimant ces grandes figures" Christophe Fiat

Christophe Fiat a signé plusieurs CD, tel que le vinyle Action ! au Cneai/Les Presses du réel en 2004 dont la pochette a été réalisée par Thomas Hirschhorn. Il est également l’auteur de nombreuses fictions radiophoniques sur France Culture lues par Irène Jacob, Stanislas Nordey, Anouk Grinberg, André Wims, ou encore Jean-Pierre Kalfon.

"Ce qui m'a toujours hanté dans la question de la scène, de la performance, mais aussi de la danse, c'était jusqu'où on peut aller avec un texte dont l'origine est littéraire" Christophe Fiat

Ses actualités :

  • « Développement du sensible » de Christophe Fiat a paru au Seuil, collection « Fiction & Cie », 240 p.
  • 10 mars, Musée de la Poste à Paris, lecture de Développement du sensible et performance sur Proust, Marcel Proust Mort ou Vif.
  • 25 mars, Galerie des Marches à Aubusson, présentation de Développement du sensible.
  • 31 mars, Fondation Pernod Ricard, à Paris, discussion avec Emmanuel Tibloux autour de Développement du sensible.
  • 13 avril, Centre Pompidou, à Paris. Organisateur d’une soirée en hommage au poète Christophe Tarkos à l’occasion de la parution du hors-série de la revue COCKPIT consacré au poète, revue co-animée avec Charlotte Rolland.
  • 27 avril, Montévidéo, Créations contemporaines, à Marseille pour une lecture de Développement du sensible et la performance, Marcel Proust mort ou vif.
  • 15 septembre / 1er octobre : Villa Brugère à Arromanche, résidence d'écriture.
  • 15 octobre, Maison de la Poésie à Nantes, performance au festival Midi Minuit, au Lieu Unique.
  • 18 novembre : Frac Franche Comté – résidence d'écriture.

Sons diffusés pendant l'émission :

  • Extrait de la performance “Action!” de Christophe Fiat en 2004.
  • Extrait des "Nouveaux chemins de la connaissance", en 2010 sur France Culture, dans lequel Arnaud Bouaniche explique au micro de Raphaël Enthoven l’usage que fait Deleuze de la ritournelle.
  • "TRELLIC" de Baxter Dury sur l'album éponyme en 2011 | Label : PARLOPHONE / EMI.
  • Archive de Georges Bataille qui s’entretient à la radio avec Roger Grenier en 1954.
Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Anouk Minaudier
Collaboration
Lucile Commeaux
Collaboration
Marie Sorbier
Collaboration
Boris Pineau
Collaboration
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation