François Morel - Giovanni Cittadini Cesi
François Morel - Giovanni Cittadini Cesi
François Morel - Giovanni Cittadini Cesi
Publicité
Résumé

Plutôt que de choisir entre humoriste ou chansonnier, journaliste ou philosophe, François Morel s'est choisi le qualificatif "d'homme de scène". Au micro d'Arnaud Laporte, il revient sur son parcours lors d'un entretien au long cours.

avec :

François Morel (Comédien, metteur en scène, auteur et chanteur).

En savoir plus

A l'occasion du spectacle "Tous les marins sont des chanteurs" qui se joue jusqu'au 3 juillet au Théâtre du Rond Point à Paris, François Morel s’empare du répertoire joyeux des chansons de marins, hymnes des navigateurs et des poètes de la mer.

Au cours de l'entretien, il raconte une de ses versions de la genèse du spectacle :

Publicité

"Je suis dans un vide grenier à Saint-Lunaire et je tombe sur un fascicule sur lequel il y a cette chanson "La Cancalaise" que chantait mon oncle Octave et je me dis "Tiens, formidable! C'est une chanson que je n'ai pas entendue depuis 50 ans". Donc j'achète le fascicule dans lequel je découvre l'œuvre d'Yves Marie Le Guilvinec et on en fait un spectacle." François Morel

Homme de scène

Né dans l'Orne, François Morel passe son enfance dans la bourgade de Saint-Georges-des-Groseillers. Il est marqué par la découverte des Frères Jacques, de Brassens et Guy Bedos.

"Ma sœur allait travailler à Paris et m'emmenait voir des spectacles quand j'avais quinze-seize ans. J'ai vu des choses merveilleuses comme « Harold et Maude » avec Madeleine Renaud qui m'avait bouleversé. J'adorais ça. C'était un théâtre que je ne connaissais pas, parce que ce genre ne passait pas à Flers." François Morel

Après des études littéraires à Caen et un passage à l'École de la Rue Blanche, Jean Michel Ribes lui propose le rôle du groom dans « Palace » à la télévision. A la fin des années quatre-vingts, il découvre les spectacles de Jérôme Deschamp et entre dans la troupe des Deschiens, que Deschamps dirige avec Macha Makeïeff. François Morel joue dans Lapin-Chasseur, Les Frères Zénith, Les Pieds dans l'eau, Les Brigands, C'est magnifique, Les Précieuses Ridicules et il est Monsieur Morel dans Les Deschiens sur Canal + de 1993 à 2000. Il nous explique pourquoi il mit fin à cette aventure :

"A un moment donné, je me disais qu'il fallait que je raconte mes histoires, avec ma parole à moi qui est sûrement un peu différente. Et puis, quand on me parlait des Deschiens, on me parlait plutôt des premiers qu'on avait fait. Il y avait une espèce de folie d'invention au tout début et on risquait quand même de se répéter et de s'amuser un peu moins" François Morel

Un acteur de garde

Après l’aventure «troupe», François Morel entame une carrière «en solitaire» et, tout en continuant à être acteur pour les autres, il se lance dans l’écriture, la mise en scène et la production de ses propres spectacles. De ses nombreux spectacles, on peut citer Bien des choses en juillet 2006 avec Olivier Saladin,  Les Diablogues de Roland Dubillard avec Jacques Gamblin, dans une mise en scène de Anne Bourgeois. Parce qu'il adore la chanson et le théâtre, il écrit en 2006 ses propres textes de chansons pour le spectacle Collection Particulière mis en scène par Jean-Michel Ribes au Théâtre du Rond Point.  Il demande à Juliette de le mettre en scène dans son concert Le soir, des lions, sur des musiques de Reinhardt Wagner et d’Antoine Sahler. Il met en scène en 2011 Instants critiques, un spectacle à partir des échanges entre Jean-Louis Bory et Georges Charensol,critiques emblématiques de la célèbre émission radiophonique Le Masque et la Plume, interprétés par Olivier Broche et Olivier Saladin.

"J'aime profondément le mélange des genres. Les spectacles qui ne sont que sombres m'ennuient, et les spectacles où on ne fait que rigoler me paraissent vains. J'aime bien quand on est surpris, baladé avec différentes émotions, et c'est ça que permet le récital." François Morel

A côté de la scène, il est acteur dans les films de Etienne Chatiliez, Lucas Belvaux, Jacques Otmezguine, Christophe Barratier, Tonie Marshall, Jean-Pierre Améris, Pascal Rabaté, Laurent Tirard ou encore Noémie Lvovsky. En 2018, il joue le rôle de Michel Vidal dans la série Baron noir, chef de file du mouvement « Debout le peuple ». Depuis septembre 2009, il assure une chronique sur France Inter tous les vendredis matin dans le 7-9 « Le billet de François Morel ». Six recueils de ses chroniques à France-Inter paraissent chez Denoël : « L’air de rien », Je veux être futile à la France, Je rigolerais qu’il pleuve, Jamais la même chose, Je n’ai encore rien dit. Le dernier, Ça va aller , sort en octobre 2021.

Son actualité :

  • "Tous les marins sont des chanteurs" de François Morel, Gérard Mordillat et Antoine Sahler. Du 17 mai au 3 juillet au Théâtre du Rond Point à Paris.

Sons diffusés pendant l'émission :

  • Montage entre "Les marionnettes" de Christophe et un extrait du sketch de Roger Pierre et Jean Marc Thibault "La Synchro".
  • Extrait de la pièce "En attendant Godot" d'Otomar Krejca avec Michel Bouquet (Avignon, 1979).
  • "Gracias a la vida" de Mercedes Sosa.
  • Extrait de "Tous les marins sont des chanteurs" de François Morel.
Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Anouk Minaudier
Collaboration
Lucile Commeaux
Collaboration
Marie Sorbier
Collaboration
Boris Pineau
Collaboration
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation
Pierre Bouyer
Collaboration