Guy-Patrick Sainderichin - Calypso Baquey
Guy-Patrick Sainderichin - Calypso Baquey
Guy-Patrick Sainderichin - Calypso Baquey
Publicité
Résumé

Scénariste pour le cinéma, le théâtre et la télévision, Guy-Patrick Sainderichin investit à nouveau l'univers du crime avec son premier roman "Société Monte-Cristo" aux éditions de l'Olivier. Au micro d'Arnaud Laporte, il revient sur son parcours lors d'un entretien au long cours.

avec :

Guy-Patrick Sainderichin (Scénariste, acteur et auteur).

En savoir plus

Guy-Patrick Sainderichin publie son premier roman, un polar, aux éditions de l'Olivier.  Hommage non dissimulé à Alexandre Dumas, Société Monte-Cristo renoue avec l’art du roman-feuilleton. L'occasion de revenir, en sa présence et au micro d'Arnaud Laporte, sur son parcours et ses imaginaires.

A propos de ce premier roman, il raconte :

Publicité

"Je suis parti à l'aventure. J'avais cette idée depuis longtemps d'une société de vengeance, avec des gens qui sont des vengeurs altruistes, bienfaisants, etc. J'aimais bien l'idée parce que ça permettait plusieurs intrigues, ce qui est un des principes de la série" Guy-Patrick Sainderichin

Le cinéma, sous toutes ses coutures

Diplômé de l'Idhec en 1975 (28e promotion), il est cofondateur, avec Mireille Abramovici, Jean-Denis Bonan, Richard Copans et François Dupeyron, du collectif de cinéma militant d'extrême-gauche Cinélutte (1973-1976).

"On fait des films d'agitation et on était très influencé par ce qu'on appelait le cinéma direct, c'est à dire qu'on filmait les situations. En deuxième année d'école avec François Dupeyron, on a fait un film dans un magasin Carrefour qui est devenu un film sur la condition des femmes au travail et qui a eu beaucoup de diffusion" Guy-Patrick Sainderichin

"En 1968, j'ai fait partie des gens qui manifestaient. Mais pour moi, à part le Vietnam et ce qui allait avec, il y a un grand moment politiquement très important : celui de la Cinémathèque. C'est à dire le renvoi d'Henri Langlois et les manifs qu'il y a eu contre."

De 1976 à 1981, il est technicien de cinéma et de télévision, caméraman entre autres du film de Luc Moullet Genèse d'un repas (1978), assistant-caméraman à Vienne puis à Berlin pour les films d'opéra Le Couronnement de Poppée de Monteverdi, réalisé par Jean-Pierre Ponnelle (1979), et Falstaff de Verdi réalisé par Götz Friedrich (1979). Il est ensuite journaliste et critique à Libération , pour les rubriques cinéma et théâtre et rédacteur aux Cahiers du cinéma.

Il est auteur ou coauteur pour la télévision d’épisodes de séries : MaigretNavarroAvocat d'office, Alice Nevers, le juge est une femme, Section de recherches. Il signe également des téléfilms policiers : La BavureMort d'un gardien de la paixUn flic pourri, ainsi que de la première saison de la série Engrenages qui rencontre un très grand succès.

"A l'époque, la notion de showrunner était totalement inexistante. Il y avait une sorte de mur entre l'écriture et le plateau, on n'avait aucune relation. "Engrenages" a permis de changer ça." Guy-Patrick Sainderichin

Au cinéma, il est le scénariste de Buisson ardent de Laurent Perrin (1987, Prix Jean-Vigo), et de L'Homme aux yeux d'argent de Pierre Granier-Deferre (1985). Il apparaît en tant qu'acteur dans plusieurs films d'Olivier Assayas et dans trois films de Mia Hansen-Løve, Le Père de mes enfants (2009), Un amour de jeunesse (2011), L'Avenir (2016). En 2014, il est co-auteur, avec la metteuse en scène Julie Duclos, de la pièce Nos serments , très librement inspirée du film de Jean Eustache, La Maman et la Putain , présentée en 2015 et en  2016 au Théâtre de la Colline. Il a publié en 2022 le roman Société Monte-Cristo (Éditions de l'Olivier) qui relate la naissance d'une organisation secrète de vengeurs altruistes.

Son actualité : roman : “ Société Monte-Christo ”, une satire d'un monde gouverné par la vanité et l'argent, aux éditions de l’Olivier.

  • Roman : “ Société Monte-Christo ”, éditions de l’Olivier.
    Présentation de l'éditeur : « Supposons que quelqu'un s'en soit pris à vous, vous ait causé du tort. Vous avez été piétiné, humilié, avec cruauté ou, pire encore, avec indifférence, mais avec tant de résolution. Qu'allez-vous faire ? Vous venger. C'est votre première idée, et elle est bonne. » Une organisation secrète fondée en mémoire d'Edmond Dantès, virtuose en la matière, peut s'en charger pour vous. Thierry Limousin, producteur de télévision sans principes, et François Fredonnet, puissant et arrogant patron du Consortium des minerais et métaux, seront ses premières cibles.

Sons diffusés pendant l'émission :

  • Extrait du film « Petites têtes et grandes surfaces », du Collectif Ciné Lutte, tourné en 1974. + « Le grand citron » de Pia Colombo (1969).
  • "An die Musik" de Franz Schubert, par Elisabeth Schwarzkopf accompagnée au piano par Edwin Fischer.
  • Verdi - Ouverture “I Masnadieri”.
Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Anouk Minaudier
Collaboration
Lucile Commeaux
Collaboration
Marie Sorbier
Collaboration
Boris Pineau
Collaboration
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation
Pierre Bouyer
Collaboration