Portrait du comédien et metteur en scène Jacques Bonnaffé
Portrait du comédien et metteur en scène Jacques Bonnaffé
Portrait du comédien et metteur en scène Jacques Bonnaffé - Hervé Thouroude
Portrait du comédien et metteur en scène Jacques Bonnaffé - Hervé Thouroude
Portrait du comédien et metteur en scène Jacques Bonnaffé - Hervé Thouroude
Publicité
Résumé

L’acteur, conteur et metteur en scène Jacques Bonnaffé revient sur son parcours protéiforme au micro d’Arnaud Laporte le temps d’un entretien au long cours.

avec :

Jacques Bonnaffé (Comédien).

En savoir plus

Bien qu’il ne cesse de sillonner l’hexagone pour déclamer poèmes et textes de toutes natures, Jacques Bonnaffé revient sur les planches avec L’Oral et Hardi de Jean-Pierre Verheggen, pièce qu’il connaît sur le bout de la langue tant il l’a joué depuis une quinzaine d’année, spectacle ayant par ailleurs valu un Molière à sa compagnie, la Compagnie Faisan, en 2009. L’acteur sera également à l’affiche de Frontalier de Jean Portante, durant toute la période du Festival d’Avignon, soit du 7 au 30 juillet 2022, au théâtre du Balcon.

« En reprenant L’Oral et Hardi je pensais que le spectacle secouait dans tous les sens et qu’il dénonçait. Et puis tout d’un coup je me suis dit "Mais non ! Il ne se contente que d’énoncer et non pas de dénoncer." Et c’était absolument incroyable, avoir autant de vitalité à déclarer est une des raisons qui me pousse à faire ça. » Jacques Bonnaffé

Publicité

Un Ch’ti dans la cour des grands

Bien que formé au Conservatoire de Lille, l’apprenti comédien s’initie d’abord au théâtre par le biais d’ateliers au lycée, puis à travers le théâtre de rue et le théâtre de club. Faisant déjà preuve d’un talent pluridimensionnel, les multiples cordes de son arc se mettent à vibrer simultanément en 1979 lorsqu’il joue dans son premier film, Anthracite d’Edouard Niermans, ainsi que dans sa première pièce en tant que comédien professionnel, Britannicus de Racine, mise en scène par Gildas Bourdet. Dès son deuxième long-métrage, Prénom Carmen, Jacques Bonnaffé tourne pour nul autre que Jean-Luc Godard, marquant le début d’une longue carrière aux côtés des réalisateurs français les plus prestigieux tels que Philippe Garrel, René Féret, Claude Berri, Jacques Rivette, Jacques Doillon et bien d’autres.

« Ce n’est pas avec Godard qu’on se fait une vocation de cinéma, il a plutôt tendance à vous passer des douches froides au cours des tournages, qui par ailleurs sont pas mal. Par exemple il m’a déjà dit "Avec les acteurs français, le problème, c’est que nous ne savez pas déchoir." » Jacques Bonnaffé

55 min

La voix des poètes

Côté planches, Jacques Bonnaffé est un véritable insatiable de la scène, incessamment en représentation ou en tournée depuis Britannicus, là aussi dirigé par les plus grands : John Berry, Jean-Pierre Vincent, Alain Françon ou encore Christian Schiaretti. Assez rapidement, Jacques Bonnaffé, en amoureux des lettres et des langues qu’il est, se met à écrire des pièces et les mettre en scène, comme en 1988 avec Paris-Nord, attractions pour noces et banquets. Grand amateur de poésie, ayant produit l’émission Jacques Bonnaffé lit la poésie sur France Culture entre 2015 et 2019, il s’évertue à lire et interpréter un maximum de textes de poètes majeurs comme Rimbaud, ou de poètes mineurs (littéralement) comme Jules Mousseron. C’est par ailleurs d’après les textes de ce dernier que Jacques Bonnaffé monte en 1994 la pièce Cafougnette et l’défilé, qu’il joue plus de quinze ans. Fidèle au bon verbe, il s’amourache également de la prose à gouaille de Jean-Pierre Verheggen dont il met en scène et interprète ponctuellement L’Oral et Hardi, aux côtés de la Compagnie Faisan, depuis 2007.

« La poésie peut s’arranger des deux : elle doit à la fois s’occuper de renouveler constamment ses batteries, son invention, ses formes, ses cadences, ses longueurs etc… et retomber dans des formes très académiques. » Jacques Bonnaffé

Son actualité :

  • L’Oral et Hardi de Jean-Pierre Verheggen, Théâtre de la Bastille - Du 1er au 24 juin 2022
  • Frontalier de Jean Portante, Théâtre du Balcon pendant le Festival d’Avignon - Du 7 au 30 juillet 2022

Sons diffusés pendant l’émission :

  • Extrait de la pièce Britannicus de Racine, mise en scène par Gildas Bourdet, créée à Tourcoing en 1979, archive YouTube.
  • « Putain putain – Version Piano Voix » par Arno et Sofiane Pamart, sur l’album « Vivre » (2021) | Label : [PIAS] Le Label
  • Extrait de l’épisode « L’historien du patois » sur « Radio Cafougnette », disponible sur SoundCloud.
  • Extrait live du spectacle « L’Oral et Hardi » adapté de Jean-Pierre Verheggen par Jacques Bonnaffé en 2007.
Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Anouk Minaudier
Collaboration
Lucile Commeaux
Collaboration
Marie Sorbier
Collaboration
Boris Pineau
Collaboration
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation
Pierre Bouyer
Collaboration