Jeanne Cherhal
Jeanne Cherhal
Jeanne Cherhal - Jean-François Robert
Jeanne Cherhal - Jean-François Robert
Jeanne Cherhal - Jean-François Robert
Publicité
Résumé

Le temps d’un spectacle au Théâtre de la Porte Saint-Martin, la musicienne Jeanne Cherhal chante son amour pour le cinéma avec pour partenaire son seul piano. L’occasion de nous plonger, en sa présence et au micro d’Arnaud Laporte, dans la fabrique d’une œuvre musicale intime et engagée.

avec :

Jeanne Cherhal (Chanteuse).

En savoir plus

On l’avait découverte en 2002 aux Vieilles Charrues et au Printemps de Bourges, elle a depuis signé six albums comme autant de témoins sensibles de son évolution musicale, passant de la pop-rock à la variété et aller-retour, de l’humour à la tendresse, de la multiplicité des instruments à l’intimité du piano. Toujours en mouvement, Jeanne Cherhal avait chanté la chanson du Parrain devant 3000 personnes au festival Lumière à l’occasion de la remise du Prix Lumière à Francis Ford Coppola en 2019. Une mise en bouche qui trouve aujourd’hui son prolongement dans le spectacle-concert « CINÉMA » qu’elle donne au Théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris le lundi 31 janvier. Seule sur scène, l’artiste nous replonge dans des chansons de bandes originales emblématiques, de « Jésus revient » à « Recette pour un cake d’amour » et bien d’autres pépites au programme. L'occasion de nous immerger dans ses imaginaires et son processus de création.

" Je me suis dit que ce serait redondant de mettre un écran derrière moi et de projeter des images des films en question parce que ces chansons sont tellement fortes et tellement emblématiques... Elles contiennent les films en question. Chacun y puisera dans ses souvenirs l'image ou la séquence marquante que lui évoque ces chansons " Jeanne Cherhal

Publicité

Histoire de J

Formée en autodidacte au piano et au chant, Jeanne Cherhal a su séduire au tournant des années 2000 pour ses mélodies classieuses teintées d'humour et de mélancolie. Au cours de l'entretien, elle revient sur le coup de foudre qu'elle a eu quand elle était enfant pour le piano :

" J'ai senti qu'il y avait quelque chose d'évident entre mon petit corps et ce gros meuble. Une sensation qui ne s'est jamais démentie car j'ai toujours ce plaisir de me confronter à cet instrument que j'adore" Jeanne Cherhal

Elle occupe aujourd’hui une place singulière dans la musique française actuelle avec laquelle elle dialogue souvent, le temps d'un duo avec Jacques Higelin, Bernard Lavilliers, Vincent Delerm, Bachar Mar Khalife, et bien d'autres, ou le temps d'une scène partagée avec Les Françoises (Camille, La Grande Sophie, Olivia Ruiz, Emily Loizeau et Rosemary Standley).

"Tout ce qui me traverse me nourrit tout simplement" Jeanne Cherhal

À lire aussi : Thurston Moore : "La musique est toujours politique"

Mise à nue musicale

Des petites saynètes du quotidien qui occupaient les textes de ses premiers albums enregistrés en public à ses prises de positions assumées mais toujours musicales de son dernier album «L’An 40 », elle est l’autrice d’une œuvre sensuelle aux prises avec la poésie autant que le politique. Avec Charade, son quatrième album, puis Histoire de J, son cinquième, l’artiste a fait de l’intimité son matériau musical, dans la lignée de Barbara ou Brigitte Fontaine. Son œuvre semble depuis son éclosion poursuivre un processus d’émancipation qui nous la révèle tour à tour pop, rock ou à fleur de peau, mais toujours libre.

À lire aussi : Devenir Barbara

Son actualité :

Sons diffusés pendant l'émission

  • Archive de Barbara qui se confie à son ami Maurice Béjart, diffusée dans l’émission « Les feuilletons des médias francophones publics » sur France Inter.
  • « Petite fleur » de Jeanne Cherhal sur l'album “Histoire de J.” (2014) | Label : Barclay
  • Mix entre “L’horloger de Saint-Paul”, musique signée Philippe Sarde pour la bande originale du film de Bertrand Tavernier, et la version de Jeanne Cherhal pour le concert "CINEMA".
  • Reprise par Jeanne Cherhal de “La chanson d’Hélène” composée par Philippe Sarde pour le film de Claude Sautet, “Les choses de la vie”.
Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Anouk Minaudier
Collaboration
Dinah Pedarros
Collaboration
Lucile Commeaux
Collaboration
Marie Sorbier
Collaboration
Boris Pineau
Collaboration
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation