JJ Bola
JJ Bola
JJ Bola - Tunde Somoye
JJ Bola - Tunde Somoye
JJ Bola - Tunde Somoye
Publicité
Résumé

Une traduction du premier roman de JJ Bola, "Nulle part où poser sa tête", paraît en ce début d'année aux éditions "Le mercure de France". L'occasion de revenir sur le parcours de ce poète, écrivain et éducateur qui interroge différentes facettes du sentiment d'appartenance.

En savoir plus

JJ Bola est né à Kinshasa, au Congo. Il quitte le Congo pour s’installer à Londres avec sa famille à l’âge de six ans. Avec une famille d’origine congolaise et une éducation britannique, JJ Bola développe une double culture qui nourrira nombre de ses écrits.

" La poésie est arrivée par accident. Je ne savais même pas que j'écrivais de la poésie quand j'ai commencé […] Elle me donne les moyens de mieux comprendre ma vie et le monde "

Publicité

Un refuge à soi

J. J. BOLA a composé trois recueils de poèmes, un essai sur la masculinité et deux romans. Ces recueils de poésie Elevate; Daughter of the sun; et Word, sont tous trois réunis dans un ouvrage : Refuge. En 2018 il devient ambassadeur du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés. Certains de ses poèmes sont lus durant la « semaine des Réfugiés », au Parlement britannique, à la chambre des communes.

" Il y a des thèmes universels pour tous les réfugiés dans le monde. L'idée que nous cherchons tous quelque part un lieu à appeler "chez nous" est une question pour toute l'humanité "

En 2017, il est lauréat de la Bourse Kit de Waal, ce qui lui permet de suivre un master de création littéraire à l’université de Birkbeck, à Londres, une des universités les plus prestigieuses du monde. Suite à cette bourse, il publie son premier roman No Place To Call Home: Love, Loss, Belonging. Celui est traduit par Nulle part où poser sa tête, est paraît en ce début d'année aux éditions "Le mercure de France" : Un conte sur l’amour, l’identité, le sentiment d’appartenance et l’exil. En s'appuyant sur son expérience de la double culture congolaise et britannique, JJ Bola dédouble les autres facettes de sa personnalité pour interroger leur multitude. Il publie en 2019 un essai sur la construction des masculinités "Mask off: Masculinity Redefined". Dans son essai, il interroge les stéréotypes qui poussent à performer une masculinité hétérosexuelle, insensible.

" C'était très important pour moi de raconter cette histoire en non-fiction plutôt que sous forme de roman parce que je voulais effectivement interpeller directement ce lectorat cible que j'avais des jeunes garçons et des jeunes hommes particulièrement. Je voulais vraiment leur parler de mon expérience de manière à ce qu'ils puissent se reconnaître."

Les thématiques sont abordées au travers d’une vision du récit comme un outil empouvoirant, thérapeutique, humanisant, et permettant la découverte de soi au travers des arts, de la poésie.

Actualités

En Septembre 2021, il publie son deuxième roman The selfless act of breathing chez Atria Books. Il a déjà été vendu dans 18 pays, et sortira en février 2022 aux États-Unis. Les droits ont déjà été vendu pour la réalisation d’un film. Il est par ailleurs en cours de traduction au Mercure.

Sons diffusés pendant l'émission :

  • Extrait de "Refuge" de JJ Bola (2018)
  • "Changes" par Tupac sur l'album “Greatest hits” (1998) | Label : DEATH ROW RECORDS
  • “Formidable” de Stromae sur l'album "Racine carrée" (2013) | Label : ISLAND
  • "Something Beautiful" par JJ Bola au Sofar Sounds (Londres), le 30 mai 2018

“Formidable” - Stromae (3’30’’)

Album : Racine carrée (2013) | Label : ISLAND

Changes (previously unreleased) (4’18’’)

Album : “Greatest hits” (1998) | Label : DEATH ROW RECORDS

Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Anouk Minaudier
Collaboration
Dinah Pedarros
Collaboration
Lucile Commeaux
Collaboration
Marie Sorbier
Collaboration
Boris Pineau
Collaboration
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation