Marie-Laure Garnier
Marie-Laure Garnier
Marie-Laure Garnier - Cédric Martinelli
Marie-Laure Garnier - Cédric Martinelli
Marie-Laure Garnier - Cédric Martinelli
Publicité
Résumé

Marie-Laure Garnier vient d’être nommée révélation lyrique aux Victoires de la Musique classique 2021. A cette occasion, elle revient au micro d’Arnaud Laporte, sur les étapes de sa carrière de soprano, sa conception de la musique et ses engagements politiques.

avec :

Marie-laure Garnier (Soprano).

En savoir plus

La chanteuse guyanaise Marie-Laure Garnier, révélation des Victoires de la Musique classique de cette année, est aussi en préparation de l’enregistrement d’un album avec son duo Nitescence formé avec la pianiste Célia Oneto Bensaid. Elle sera aussi invitée à se produire au Festival Lyrique Caribéen de Saint Domingue  et à une tournée de concerts en Guyane (10 au 17 mai) avant de performer en juin sur la scène du Capitole de Toulouse pour Elektra de Strauss dirigé par Frank Beermann et mis en scène par Michel Fau. Au micro d'Arnaud Laporte, elle revient sur son parcours.

Des instruments à la voix

C’est à Kourou, en Guyane, que Marie-Laure Garnier mène une enfance bercée par la musique, le chant et les instruments. A 14 ans, elle s’installe à Paris pour poursuivre sa formation et découvre sa passion pour le chant lyrique aux côtés de professeurs qui seront déterminants pour elle. Elle embrasse pleinement sa profession et entre au Conservatoire national supérieur de musique de Paris à 19 ans. 

Publicité

« La musique tient une part très importante dans la société guyanaise. (...) J'ai grandi avec des personnes très différentes et chacune apporte sa singularité. Et c'est ce qui a vraiment fait la richesse de cette éducation dans une communauté multiculturelle. (...) On chante beaucoup, on chante tous ensemble, on chante en polyphonie. »

À réécouter : Chant lyrique. Au commencement était le timbre

Faire lien : la musique comme trait d’union 

Sa voix lui permet d'interpréter un large répertoire : de la musique de chambre, au gospel, en passant par l’opéra, notamment dans La Walkyrie de Wagner au Capitole de Toulouse en 2018. Elle fait de la musique un lieu du spirituel et de la bienveillance en ce que celle-ci touche au plus intime de l’humain. 

« On voit toujours l'artiste qui est sur scène, mais on ne voit pas le nombre de personnes qui œuvrent pour que cet artiste puisse rayonner. Et évidemment, j'ai eu la chance d'avoir un merveilleux professeur. Mais j'ai aussi eu des chefs de chant, des coaches de langues, des metteurs en scène, des chefs d'orchestre, et des personnes qui nous conseillent. C'est tout un professorat et ils sont comme des potiers pour façonner des artistes. »

À réécouter : Chance the Rapper, messie malgré lui du gospel-rap

Ouvrir la voie : un engagement politique et social

Elle est couronnée de nombreux prix (Révélation classique Adami en 2012, Prix concours Voix des Outre-mer en 2019…) qui mettent en lumière son talent et sa détermination au travail. Cependant, cette reconnaissance est surtout l’occasion pour elle d’user de sa visibilité pour lutter en faveur des groupes minorisés dans le monde du chant lyrique. Elle désire ainsi montrer l’exemple pour encourager les jeunes générations, et notamment les ultramarins, à réaliser leurs ambitions.

« Aujourd'hui, on a tous ce rêve d'avoir une société dans laquelle on a tous notre place de façon égale, sans discrimination aucune. Et c'est vrai qu’étant enfant, j'avais l'impression que ce rêve avait été réalisé, que la prophétie avait été accomplie. Malheureusement, force est de constater que ce n'est pas encore totalement le cas. »

Son actualité : elle enregistre un album avec la pianiste Célia Oneto Bensaid chez label NoMadMusic, participe au Festival Lyrique Caribéen le 8 mai 2021 et sera dans  l'Elektra de Strauss au Capitole de Toulouse (du 25 juin au 4 juillet 2021).

Découvrir le site internet de Marie-Laure Garnier

Sons diffusés pendant l'émission

  • Mahalia Jackson chante We shall overcome, disque éponyme, Charly Records, 1968.
  • Jessye Norman dans "Jessye Norman, autoportrait", France Musique, 1980.
  • Malcolm Walker - Comment devient-on chanteur lyrique, émission “Le dossier du jour”, France Musique, 2015.
  • Marie-Laure Garnier chante l’opéra Tannhäuser de R. Wagner, France 3, Victoires de la Musique, 2021.
  • Extrait du choeur des pèlerins, R. Wagner, Tannhaüser, direction Fritz Lehman et l'Orchestre symphonique de la radio bavaroise, 1956.
Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Lucile Commeaux
Collaboration
Hugo Altmayer
Collaboration
Marie Sorbier
Production déléguée
Boris Pineau
Collaboration
Brune Schlosser
Collaboration
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation