Mathilde Monnier
Mathilde Monnier - Marielle Rossignol
Mathilde Monnier - Marielle Rossignol
Mathilde Monnier - Marielle Rossignol
Publicité

La danseuse et chorégraphe Mathilde Monnier s'entretient avec Arnaud Laporte sur son processus de création qui l'amène, après plus de quarante pièces chorégraphiques, à constamment renouveler son langage dansé.

Avec

Mathilde Monnier découvre la danse "tardivement" à quinze ans. Alors qu'elle traverse un studio de danse, elle a une révélation face à cet espace nu qui l'invite comme une page blanche. Après une enfance au Maroc, elle grandit à Mulhouse dans un milieu bourgeois et catholique : la danse devient alors un espace de liberté. Formée par Michel Hallet Eghayan à Lyon, elle intègre durant la saison 1981-1982, la Compagnie de Viola Farber, chorégraphe proche de Merce Cunningham, notamment avec Didier Deschamps.

"Chaque personne a sa marche, il n'y a pas deux marches. On peut reconnaître quelqu'un qui marche de dos, on peut l'entendre, c'est déjà une forme de première danse. C'est une base pour moi qui reste toujours riche, à partir de la marche je construis la danse."

Publicité

A partir de 1983, elle crée ses propres pièces en duo, solo, ou en groupe, notamment avec Jean-François Duroure.  Je ne vois pas la femme cachée dans la forêt est sa première pièce solo, créée en 1987, alors qu'elle traverse de grands bouleversements dans sa vie personnelle. Cette création signe également le début d'une longue collaboration avec la scénographe Annie Tolleter. En 1992, elle séjourne au Burkina Faso, une expérience fondatrice, à l'instar de son voyage précédent à Bali, qui va l'amener vers la danse abstraite et la création de sa pièce Antigone en 1993. En 2005, la réalisatrice Claire Denis lui consacre un film documentaire intitulé Vers Mathilde.

Mathilde Monnier parle de la danse comme écriture "Les mots sont importants mais il faut savoir les choisir. Si on ne dit pas le bon mot cela produit totalement autre chose. Je fais toujours un travail au préalable des mots.  Il y a certains sur lesquels on s'appuie qui vont être des référents, une pièce est comme une partition de mots. Les mots vont construire le spectacle et donner aux interprètes des axes de travail très précis. Il y a un vocabulaire du mouvement."

Mathilde Monnier
Mathilde Monnier
- Marielle Rossignol

La danse comme lieu de rencontre 

Mathilde Monnier a la particularité de signer de nombreuses pièces en collaboration avec des artistes de tous horizons comme le jazzman Louis Sclavis, le chanteur Phillippe Katerine, la romancière Christine Angot, ou encore le metteur en scène Heiner Goebbels. Elle dirigera le Centre chorégraphique National de Montpellier Languedoc Roussillon de 1994 à 2014 pour ensuite prendre la tête du Centre National de la Danse de 2014 à 2019. En 2020, elle  s'installe dans le tiers-lieu culturel montpelliérain La Halle Tropisme où elle est artiste résidente.

Son actualité : 

  • Son spectacle "Records" du 6 au 15 janvier au Théâtre National de Chaillot.
    Avec les interprètes Sophie Demeyer, Lucia Garcia Pulles, Lisanne Goodhue, I-Fang-Lin, Carolina Passos Sousa, Florencia Vecino

Sons diffusés pendant l'émission :

  • Extrait de Merce Cunningham
  • Extrait de Tadeusz Kantor
  • Channel the Spirits de The Comet Is Coming de l'album : _Channel the spirits (_2016), Label : THE LEAF LABEL 
  • Mysteries of the Macabre de György Ligeti - 2015 Barbara Hannigan

L'équipe