Miss Kittin
Miss Kittin
Miss Kittin - Astrid Staes
Miss Kittin - Astrid Staes
Miss Kittin - Astrid Staes
Publicité
Résumé

Reine de l'électroclash, Miss Kittin et sa voix désabusée retrouvent les beats synthétiques de The Hacker pour un troisième album sobrement titré "Third Album". L'occasion de revenir sur le parcours de Miss Kittin, en duo et en solo, de sa jeunesse grenobloise aux plus grandes scènes du monde. 

avec :

Miss Kittin.

En savoir plus

Egérie de la scène techno underground à Berlin, Miss Kittin multiplie depuis plus de 20 ans des collaborations fructueuses avec les plus grands noms de l’électro. L'autrice-compositrice-interprète, productrice et DJ, revient avec The Hacker pour le bien nommé “Third Album”, troisième œuvre commune. Le temps d'un entretien au long cours, elle nous entraîne dans les coulisses de son œuvre et nous ouvre ses imaginaires.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Miss Kittin & the Hacker, un duo de la première heure

Convertie à l’électro au début des années 1990, Miss Kittin passe très vite derrière les platines aux côtés de The Hacker, son compagnon de la première heure. De leurs premiers hits tels que le décalé et salace Frank Sinatra et le zombiesque Champagne !, à leurs trois albums sobrement titrés First Album, Two, et dernièrement Third Album, Miss Kittin et The Hacker se sont imposés comme un duo pionnier de l’électroclash dans toute l’Europe, et particulièrement sur la scène underground allemande. Elle raconte sa rencontre avec Berlin, capitale de l'électro :

Publicité

"On connaît Berlin des livres d'Histoire. Et soudainement, je prends mon baluchon et j'y vais parce que j'ai rencontré des gens, parce que ce n’est pas très cher et que je commence à voyager. C'est une ville où on a la possibilité de se trouver. Si on a un projet et qu'on rend à Berlin ce qu'elle nous donne, c'est fabuleux ce qu'elle a à nous offrir. Si on y va que pour voler, que pour se servir, faire la fête, on peut le payer très très cher. Et ça, j'aime bien parce que ça rend humble" Miss Kittin

A propos de son rapport à sa propre voix, elle confie :

"Je l'aime pas, mais c'est un outil de liberté, un outil pour dire ce qu'on a besoin de dire et avec lequel on peut jouer. C'est un instrument magnifique. On peut tout faire avec sa voix en quelque sorte, et je lui dois beaucoup." Miss Kittin

À lire aussi : L'électro entre en scène

Reine de l'électroclash

Au tournant du siècle, avec son costume d’infirmière et ses poses provocantes, l’autrice-compositrice et DJ est rapidement devenue la première égérie d’une techno en pleine redécouverte de ses racines pop. Au cours de l’entretien, elle nous explique sa méthode pour tenir le rythme si intense des sets :

"C'est une habitude, c'est comme un sportif. Ça demande une bonne hygiène de vie, même si quand on est jeune, l'hygiène de vie n’est pas terrible. Mais ça permet aussi de connaître ses limites. Je suis payé pour ça, pour me coucher tard, attendre des heures dans les aéroports avec des enfants qui hurlent, des gens qui poussent les sièges, à manger des sandwichs triangles... Et mon travail, c'est aussi de récupérer la semaine, de prendre soin de moi, de faire le vide, de m'isoler, de faire des marches dans la nature. Ça fait aussi partie de mon travail  pour pouvoir opérer ce changement fou le week-end." Miss Kittin

En solo, elle a signé BatBox, sorte de relecture contemporaine et surtout très personnelle des styles UK Garage, cold-wave, techno ou booty ; puis le double album de composition Calling From The Stars en 2013 qui l’a projeté vers des horizons plus déstructurés.

"Comme certains réalisateurs qui font un film historique et un film de science-fiction, moi j'ai besoin d'aller explorer tout ce que je ne connais pas" Miss Kittin

Cinq ans après Calling From The Stars, en 2018, elle dévoile le futuriste Cosmos paru chez Dark Entries Records, son premier « album concept »:

"Je pense que l'ambient c'est la partie un peu musique classique de notre monde électronique. C'est ce qu'il y a de plus dur à faire et je pense qu'au fond, c'est ce qui me ressemble le plus" Miss Kittin

À lire aussi : Les points cardinaux de l'électro française: Rhône-Alpes, région historique de l'électronique hexagonale

  • Son actualité : "Third Album" de Miss Kittin et The Hacker, sorti le 25 mars sur le label Nobody's Bizzness. Ils seront en concert le 27 mai aux Nuits Sonores à Lyon et le 8 juillet à Musilac à Aix les Bains.

Sons diffusés pendant l'émission :

  • “Forever ravers” composé par Miss Kittin avec DJ Anna, sorti en 2019 chez Kompakt Extra.
  • “Leathers forever” de Miss Kittin et The Hacker sur l'album Lost Tracks, volume 1.
  • “Malade” de Miss Kittin et The Hacker sur "Third Album", label Nobody's Bizzness.
Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Anouk Minaudier
Collaboration
Lucile Commeaux
Collaboration
Marie Sorbier
Collaboration
Boris Pineau
Collaboration
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation
Pierre Bouyer
Collaboration