Pape François, le 13 mars 2013, photo prise depuis la place Saint-Pierre, juste après son élection
Pape François, le 13 mars 2013, photo prise depuis la place Saint-Pierre, juste après son élection
Pape François, le 13 mars 2013, photo prise depuis la place Saint-Pierre, juste après son élection - Wikicommons / Tenan
Pape François, le 13 mars 2013, photo prise depuis la place Saint-Pierre, juste après son élection - Wikicommons / Tenan
Pape François, le 13 mars 2013, photo prise depuis la place Saint-Pierre, juste après son élection - Wikicommons / Tenan
Publicité
Résumé

Pourquoi et quels sont les rapports de force au sein du Vatican ? Quelle est la vision du pape François de la mondialisation, des migrations et des rapports avec l'Islam, alors qu'il doit se rendre au Caire à la fin de ce mois ?

avec :

Nicolas Tenaillon (agrégé de philosophie, professeur en classes préparatoires aux grandes écoles, auteur), Odon Vallet (Historien des religions), Sergio Romano (Journaliste et historien italien), Jean-Luc Pouthier (Journaliste et historien, ancien conseiller culturel à l’Ambassade de France près le Saint-Siège. Professeur à l'Institut d'études politiques de Paris).

En savoir plus

En ce week-end de Pâques, le monde catholique se tourne vers Rome et demain du haut de la loggia de la basilique Saint-Pierre, le pape François prononcera sa bénédiction à la Ville et au Monde, un monde dont les chaos mettent à l'épreuve la diplomatie vaticane renommée pour sa finesse d'analyse et sa capacité discrète d'intervention. Élu, il y a quatre ans, homme de Dieu mais aussi homme de pouvoir, le jésuite argentin suscite des passions contradictoires. Extraordinairement populaire à l'extérieur de l'église, il provoque en interne des tensions de plus en plus publiques. Affrontant la curie romaine, dont il a dénoncé selon ses propres termes les 15 maladie et les résistances malveillantes, François est critiqué tantôt pour son autoritarisme, tantôt pour des velléité de réformes qui peinent à voir le jour, sans oublier un certain embarras à purger l'église des affaires de pédophilie. Quel est donc ce pape à la fois idéalisée et contesté?

Autour de Christine Ockrent :

Odon Vallet, Docteur en droit et en science des religions, il a créé en 1999 la fondation Vallet qui permet à des enfants du Vietnam et du Bénin de suivre des études. Il a publié Les religions dans le monde chez Flammarion, collection "champs" en 2016.

Publicité

Nicolas Tenaillon, Agrégé de philosophie et professeur en classes préparatoires aux grandes écoles, il collabore à Philosophie magazine. Il publie prochainement Dans la tête du Pape François, chez Actes Sud.

Au téléphone depuis Rome, Sergio Romano, écrivain-journaliste, éditorialiste au quotidien Il Corriere della Sera. Il a publié en Italie, Poutine et la reconstruction de la Grande Russie chez Longanesi.

Au téléphone également, Jean-Luc Pouthier, professeur à Sciences Po et Chargé d’enseignement à l’Institut catholique de Paris (ICP), il a été Conseiller culturel à l’Ambassade de France près le Saint-Siège. Il a publié Dieu est un homme politique : pour une présence chrétienne en démocratie (Bayard 2007).

Ouvrages d'O. Vallet, de N. Tenaillon, de J.-L. Pouthier et de S. Romano, portrait de C. Ockrente et d'Eric Chol
Ouvrages d'O. Vallet, de N. Tenaillon, de J.-L. Pouthier et de S. Romano, portrait de C. Ockrente et d'Eric Chol
- Flammarion, ActesSud, Bayard, Radio France, Courrier International

La chronique d'Eric Chol de Courrier International

Courrier International, N° 1380 DU 13 AVRIL 2017, "Le dernier Gaucho", le pape François, leader proche du peuple
Courrier International, N° 1380 DU 13 AVRIL 2017, "Le dernier Gaucho", le pape François, leader proche du peuple
- Courrier International

Un grand merci aux équipes de la Documentation d'actualité de Radio France

(émission enregistrée le 6 avril 2017)

Références

L'équipe

Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Merryl Moneghetti
Collaboration