Qu'attendent les partenaires européens du second mandat d'Emmanuel Macron ?
Qu'attendent les partenaires européens du second mandat d'Emmanuel Macron ?
Qu'attendent les partenaires européens du second mandat d'Emmanuel Macron ? ©AFP - Attila KISBENEDEK
Qu'attendent les partenaires européens du second mandat d'Emmanuel Macron ? ©AFP - Attila KISBENEDEK
Qu'attendent les partenaires européens du second mandat d'Emmanuel Macron ? ©AFP - Attila KISBENEDEK
Publicité
Résumé

Vu de différentes capitales, quelles devraient être les ambitions d'Emmanuel Macron pour ce second mandat, quelles peuvent en être les limites ?

avec :

Nathalie Tocci (politologue et directrice de l’Institut des Affaires Internationales (IAI)), Sébastien Maillard (directeur de l’Institut Jacques Delors), Loukas Tsoukalis (Président de la Fondation hellénique pour l'Europe et la politique étrangère (ELIAMEP), Professeur à l’Université d’Athènes), Daniela Schwarzer (Directrice exécutive pour l’Europe et l’Eurasie de l’Open Society et Membre du Conseil d'administration de l'Institut Jacques Delors).

En savoir plus

Au delà même de la guerre en Ukraine, de l’escalade des fournitures d’armement occidentaux à Kiev et de l’acharnement des combats à l’est, rarement la situation politique française aura suscité autant d’intérêt au delà des frontières et d’abord, bien sûr, parmi nos partenaires de l’Union Européenne.

Excès ou subtilités

La réélection d’Emmanuel Macron dimanche dernier, sa nette victoire sur Marine Le Pen mais aussi les progrès importants du Rassemblement national, les ambitions d’un Jean-Luc Mélenchon gonflées par son score du premier tour, la quasi-disparition de la gauche et de la droite traditionnelles – autant de phénomènes que nos commentateurs politiques dissèquent à loisir, y compris sur cette antenne, mais qui intriguent aussi experts et responsables politiques européens.

Publicité

À lire aussi : La presse européenne soulagée par l'élection d'Emmanuel Macron

Moins d’ironie de leur part que d’habitude, semble-t-il, à l’égard de nos contradictions, de nos excès ou de nos subtilités bien françaises, et une réelle interrogation sur leurs conséquences au niveau européen. Tous ceux, majoritaires en l’occurrence, qui à l’échelle des 27 se préoccupent des enjeux vitaux d’un continent ébranlé par la guerre, ont exprimé un soulagement évident à l’annonce des résultats du 24 avril sans pour autant oublier leurs désaccords avec Emmanuel Macron ou leurs irritations à son encontre.

Réélu, le président français pèsera plus fortement encore sur cette Europe qui reste au cœur de son engagement. Vu de différentes capitales, quelles devraient être ses ambitions pour ce second mandat, quelles peuvent en être les limites ?

Les promesses sociales et environnementales, le changement de méthode et de comportement annoncé, la marge de manoeuvre qui dépendra des résultats des législatives – autant d’interrogations partagées par tous mais d’une capitale à l’autre, sans doute, des accents ou des priorités différents.

À lire aussi : L'Europe prise en otage par la présidentielle française

Références

L'équipe

Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Hugo Boursier
Collaboration