Depuis plusieurs semaines, les tensions s'accroissent entre la Turquie et l'Union européeen en Méditerranée ?
Depuis plusieurs semaines, les tensions s'accroissent entre la Turquie et l'Union européeen en Méditerranée ?
Depuis plusieurs semaines, les tensions s'accroissent entre la Turquie et l'Union européeen en Méditerranée ? ©AFP - Ozan Kose
Depuis plusieurs semaines, les tensions s'accroissent entre la Turquie et l'Union européeen en Méditerranée ? ©AFP - Ozan Kose
Depuis plusieurs semaines, les tensions s'accroissent entre la Turquie et l'Union européeen en Méditerranée ? ©AFP - Ozan Kose
Publicité
Résumé

Le gaz en Méditerranée. C'était le sujet central du sommet à Ajaccio qui réunissait les sept pays du sud de l'Union européenne, après des tensions qui s'accroissent depuis plusieurs semaines.

avec :

Dorothée Schmid (Chercheuse, responsable du programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient de l'IFRI), Ahmet Insel (Professeur retraité de l’université de Galatasaray à Istanbul, éditeur), Loukas Tsoukalis (Président de la Fondation hellénique pour l'Europe et la politique étrangère (ELIAMEP), Professeur à l’Université d’Athènes), Cyrille Bret (maître de conférences à Sciences Po Paris et co-auteur du blog EurAsiaProspective.net.), Anna Creti (professeure d’économie à l’université Paris Dauphine et membre du Centre de géopolitique de l'énergie et des matières premières rattaché au Laboratoire d'économie de Dauphine.).

En savoir plus

Arrogance, colonialisme, cupidité, incompétence ! accuse le premier, inadmissible, responsabilité historique et criminelle réplique l'autre… Voilà quelques semaines que Recep Tayyip Erdoğan, le président turc, et Emmanuel Macron échangent des noms d'oiseaux. Le gaz est un élément inflammable, même sous l'eau. Quand s'y ajoutent les rivalités régionales, la surenchère nationaliste et la perspective, à moyen terme, de revenus conséquents, le risque d'explosion devient réel.

Accrochages armés

C'est le cas en mer du Levant, là où la Turquie, la Grèce, Chypre mais aussi la Libye, l'Egypte, Israël et le Liban se partagent les rives de la Méditerranée orientale. D'immenses champs gaziers y ont été découverts, il y a une dizaine d'années, et depuis, frictions et contestations des frontières maritimes s'aggravent. 

Publicité

Aujourd'hui ce ne sont pas les enjeux économiques qui l'emportent, mais bien des ambitions géopolitiques rivales qui fracturent l'Alliance atlantique et embarrassent l'Union européenne. Au-delà de l'affrontement entre la Grèce et la Turquie, liées par la géographie et divisées par l'histoire, la crise accroît le risque d'accrochages armés et tourne au duel entre Paris et Ankara, entre un président turc en pleine fièvre nationaliste et son homologue français, soucieux d'affirmer le rôle géopolitique de l'Union européenne. 

L'incendie d'un camp de migrants de Moria, dans l'île grecque de Lesbos, vient de rappeler la gravité du drame migratoire. La Méditerranée est-elle aujourd'hui la mer de tous les dangers ? 

Avec Dorothée Schmid, chercheure, responsable du programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient de l'Ifri, autrice de « La Turquie en 100 questions » (Tallandier, 2018), Anna Créti, professeur d’économie à l’université Paris Dauphine, directrice scientifique de la Chaire Économie du Gaz Naturel à l’Université Paris-Dauphine, Cyrille Bret, maître de conférences à Sciences Po Paris, auteur de « Dix attentats qui ont changé notre monde : comprendre le terrorisme au XXIe siècle » (Armand Colin, 9 septembre 2020), Loukas Tsoukalis, président de la Fondation hellénique pour l'Europe et la politique étrangère (ELIAMEP), professeur affilié à l'École des affaires internationales (PSIA) et à Sciences Po à Paris et Ahmet Insel, économiste, éditeur et politologue turc, auteur de « La nouvelle Turquie d'Erdogan : du rêve démocratique à la dérive autoritaire » (La Découverte, février 2017).

Références

L'équipe

Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Hugo Boursier
Collaboration