Les jeux olympiques à Pékin vont commencer le 4 février.
Les jeux olympiques à Pékin vont commencer le 4 février.
Les jeux olympiques à Pékin vont commencer le 4 février. ©AFP - Jewel SAMAD
Les jeux olympiques à Pékin vont commencer le 4 février. ©AFP - Jewel SAMAD
Les jeux olympiques à Pékin vont commencer le 4 février. ©AFP - Jewel SAMAD
Publicité
Résumé

Jusqu'à quel point le régime de Xi Jinping utilise la compétition olympique à des fins géopolitiques ?

avec :

Emmanuel Lincot (spécialiste de la diplomatie culturelle de la Chine et la question du ‘soft power’ du régime, professeur à l'Institut Catholique de Paris, chercheur associé à l’IRIS), Alice Ekman (Analyste responsable de l'Asie à l'Institut des études de sécurité de l'Union européenne (EUISS)), Carole Gomez (Directrice de recherche à l’Iris, spécialiste du sport dans les relations internationales, co-auteure du rapport "quand le foot s’accorde au féminin"), Stéphanie Balme (professeure à Sciences Po / PSIA (Paris School of International Affairs), directrice de recherche au CERI et doyenne du Collège universitaire).

En savoir plus

Depuis plusieurs semaines et ce matin encore, la même interrogation taraude les chancelleries et les experts occidentaux : que va faire Vladimir Poutine vis à vis de l’Ukraine ? Une seule certitude, qui pèse sur le calendrier : le président russe assistera vendredi prochain à Pékin à l’ouverture des Jeux Olympiques. 

Démonstration de force

Il en sera sans conteste l’invité d’honneur tant l’unité de vues entre le Kremlin et la Cité Interdite est manifeste sur tous les dossiers, dont l’Ukraine, où Washington apparaît comme l’adversaire commun. Dénonçant les atteintes aux droits humains, les Etats-Unis avaient annoncé dès décembre dernier leur intention de boycotter ces Jeux d’hiver – un boycott non pas sportif, il y aura des athlètes américains, mais diplomatique. Leurs alliés traditionnels, dont le Japon et le Royaume Uni, les ont suivis. 

Publicité

Les Européens ont réagi en ordre dispersé – la France envoie sa ministre des sports, sans plus. A l’inverse, le prince héritier d’Arabie Saoudite et le président égyptien seront là. A quoi ressemblera donc la photo de famille autour de Xi Jinping, sinon à la cartographie d’un monde où la Chine impose désormais ses alliances et ses réseaux d’influence ? Depuis toujours, les Jeux Olympiques sont mêlés de politique, mais cette fois, au cœur d’un pays claquemuré depuis 2 ans pour cause de pandémie, le pouvoir chinois entend en faire une démonstration de force. 

Réussira-t-il à confiner athlètes et sponsors dans une bulle étanche, sans spectateurs, sans contact avec la population ? La surenchère sanitaire viendra-t-elle à bout d’Omicron ? Comment résoudre la contradiction entre fermeture et rayonnement international, entre avancées technologiques et remise au pas de pans entiers de l’économie ? 

Quelle scénographie pour célébrer Xi Jinping quelques mois avant le 20ème Congrès qui doit prolonger son règne, quel récit officiel pour accompagner cette nouvelle année lunaire qui commence mardi sous le signe du tigre d’eau – annonciateur, selon l’horoscope chinois, d’une période de grand changement ? 

Références

L'équipe

Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Hugo Boursier
Collaboration