Erdogan (Turquie) et Poutine (Russie), 18 juil. 2012 / Bashar al-Assad en Russie, 20 oct. 2015 / Rouhani et Poutin à Téhéran, 20 nov.  2015
Erdogan (Turquie) et Poutine (Russie), 18 juil. 2012 / Bashar al-Assad en Russie, 20 oct. 2015 / Rouhani et Poutin à Téhéran, 20 nov. 2015
Erdogan (Turquie) et Poutine (Russie), 18 juil. 2012 / Bashar al-Assad en Russie, 20 oct. 2015 / Rouhani et Poutin à Téhéran, 20 nov.  2015 - Wikicommons Kremlin / Hamed Malekpour (Iran)
Erdogan (Turquie) et Poutine (Russie), 18 juil. 2012 / Bashar al-Assad en Russie, 20 oct. 2015 / Rouhani et Poutin à Téhéran, 20 nov. 2015 - Wikicommons Kremlin / Hamed Malekpour (Iran)
Erdogan (Turquie) et Poutine (Russie), 18 juil. 2012 / Bashar al-Assad en Russie, 20 oct. 2015 / Rouhani et Poutin à Téhéran, 20 nov. 2015 - Wikicommons Kremlin / Hamed Malekpour (Iran)
Publicité
Résumé

La situation en Syrie et les enjeux diplomatiques et géopolitiques à 4 jours des négociations d'Astana, au Kazakhstan, entre rebelles et régime. Négociations prévues le 23 janvier, sous l'égide de la Russie, de la Turquie et de l'Iran en préalable à des discussions intersyriennes à Genève en février

avec :

Dominique Moïsi (conseiller spécial de l’Institut Montaigne, professeur au King’s College de Londres), Manon-Nour Tannous (Politologue, maître de conférences à l'Université de Reims, enseignante à Sciences Po et chercheure associée au Centre Thucydide (Université Paris II) et au Collège de France (chaire d’histoire contemporaine du monde arabe)), Souhaïl Belhadj, Marc Pierini (ancien ambassadeur de l’Union Européenne en Turquie, de 2006 à 2011, chercheur à Carnegie Europe à Bruxelles.), Clément Therme (Chargé de cours à l’université Paul-Valery de Montpellier).

En savoir plus

Avec Dominique Moïsi, conseiller spécial de l’Institut Montaigne, professeur au King’s College de Londres. Il a La Géopolitique des séries ou le triomphe de la peur (Stock, 2016).

- Marc Pierini, ancien ambassadeur européen en Turquie et en Syrie, Chercheur auprès de **Carnegie Endowment for International Peace **. Il a notamment publié Où va la Turquie ? : Carnet d'un observateur européen (Actes Sud 2013).

Publicité

- par téléphone ou en plateau, Manon-Nour Tannous, chercheur associé au Centre Thucydide (Paris II) et au Collège de France, chaire d’histoire contemporaine du monde arabe. Elle a publié dans la revue Critique internationale, "Tenir son rang : la politique française à l'épreuve de la crise syrienne (2011-2015)". Elle vient de co-diriger une Etude sur la Syrie pour la FRS.

- au téléphone depuis Genève, Souhaïl Belhadj, politologue au Graduate Institute à Genève, spécialiste de la société syrienne. Il a publié La Syrie de Bashar al-Asad. Anatomie d'un régime autoritaire. Belin, 2013.

- au téléphone depuis Manama à Bahreïn, Clément Therme, Chercheur pour le programme Moyen-Orient de l'International Institute for Strategic Studies (IISS). Il a notamment publié Les relations entre Téhéran et Moscou depuis 1979 (PUF et Institut universitaire de hautes études, internationales et du développement de Genève, en 2012 et 2015). Il a co-dirigé le numéro "Iran" de la revue Moyen-Orient (octobre-décembre 2016) et il vient de publier dans cette même revue, "L’Iran et la Russie après les révoltes arabes de 2011 : entre nouvelles convergences et divergences persistantes".

Ouvrages de S. Belhadj, C. Therme, M. Pierini et D.Moïsi
Ouvrages de S. Belhadj, C. Therme, M. Pierini et D.Moïsi
- Belin/PUF/Actes Sud/Stock

La chronique d'Eric Chol de Courrier International