Serge Gainsbourg, Julien Clerc et Christophe durant une interview pour la radio RTL, le 21 juin 1978, à Paris, France.
Serge Gainsbourg, Julien Clerc et Christophe durant une interview pour la radio RTL, le 21 juin 1978, à Paris, France.
Serge Gainsbourg, Julien Clerc et Christophe durant une interview pour la radio RTL, le 21 juin 1978, à Paris, France. ©Getty - © Getty - Laurent MAOUS/Gamma-Rapho
Serge Gainsbourg, Julien Clerc et Christophe durant une interview pour la radio RTL, le 21 juin 1978, à Paris, France. ©Getty - © Getty - Laurent MAOUS/Gamma-Rapho
Serge Gainsbourg, Julien Clerc et Christophe durant une interview pour la radio RTL, le 21 juin 1978, à Paris, France. ©Getty - © Getty - Laurent MAOUS/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Comment des événements sociologiques ou politiques inspirent-ils des airs de musique, des poèmes et des chants ? Entre chansons à texte et chansons de variété, qui décrit le mieux les mutations de la société ? Avec Jean Guidoni, Didier Tronchet, Valérie Véga et Frédéric Michel.

avec :

Didier Tronchet (Auteur et scénariste de bande dessinée), Jean Guidoni (Chanteur), Valérie Véga (Parolière).

En savoir plus

Tewfik Hakem s'entretient avec Jean Guidoni chanteur, pour son dernier album Avec des si, Didier Tronchet, humoriste, dessinateur et réalisateur, pour la sortie de son dernier livre Petit éloge de la chanson française (ed. Les Pérégrines) et Valérie Vega, parolière. En fin d'émission, Frédéric Michel, rédacteur en chef d’A voir A lire, propose sa sélection de BD qui célèbrent la musique et les belles chansons.

Pour son dernier album Avec des si, l'auteur-interprète Jean Guidoni a collaboré avec Arnaud Bousquet, directeur de la rédaction de France Culture, pour écrire ses chansons, à la fois introspectives, affectives et graves. Selon lui, la chanson c'est "la rencontre avec soi-même" :

Publicité

"Une chanson, c'est un témoignage. On peut témoigner au sein d'un décor qu'on se crée soi-même, on peut témoigner au sein d'une situation extérieure, ce qui est souvent le cas des chansons engagées. Je préfère nourrir la chanson de mes fantasmes, de mon imaginaire, c'est ce qui m'intéresse parce qu'après ce travail, il y a la restitution sur une scène, et, pour moi, la chose la plus importante et la plus intéressante, c'est de faire passer des émotions."

Formé "culturellement et humainement" par les chansons, Didier Tronchet considère que les chansons à texte témoignent de leur époque mais il ne faut pas s'arrêter là. Les chansons de variété, qui peuvent être considérées comme étant "légères" parlent tout aussi bien de l'époque où elles ont été composées et chantées :

"Ces chansons sont faites un peu à l'insu de leurs chanteurs et paroliers, ils ne savent pas qu'ils ont capté quelque chose de l'air du temps, ils le restituent naturellement et peut-être encore plus simplement que d'autres qui ont pensé leur époque. Je me souviens que j'avais une période où j'étais très touché, enfant, par la chanson de variété et puis j'ai méprisé ça. Après je me suis dit "mais non, c'est aussi ça la chanson" c'est une façon de capter la légèreté, l'air du temps et d'être dans la simplicité. Et la simplicité, on le sait, c'est la chose la plus compliquée à obtenir."

Stromae dessiné par Didier Tronchet, auteur de "Petit éloge de la chanson française"
Stromae dessiné par Didier Tronchet, auteur de "Petit éloge de la chanson française"
- Didier Tronchet - ed. Les Pérégrines

Ayant écrit des chansons pour des interprètes renommés, tels que Johnny Hallyday, Gérard Lenorman, Juliette Gréco, Maurane ou encore Sheila, Valérie Véga est devenue parolière "par envie" :

"Il faut vraiment l'aimer ce métier parce que c'est extrêmement difficile. L'envie m'est venue quand j'étais toute petite, quand j'écoutais la radio, avec ce format de trois minutes dans lequel on est plongé qui raconte des émotions, une histoire. (...) Aujourd'hui, on dit qu'un vrai artiste est forcément auteur-compositeur-interprète et je dis que c'est une erreur. Je pense qu'il y a plein d'artistes, de grands artistes, qui se sont appuyés sur des auteurs. Et les femmes auteurs, je n'en connais pas, on nous oublie, la chanson est représentée par les hommes. (...) Cependant c'est aussi très difficile aujourd'hui pour les auteurs hommes parce qu'il y a de moins en moins d'interprètes, donc on a de moins en moins besoin d'auteurs."

En savoir plus : Apprenti-chanteur

La sélection de Frédéric Michel

  • Le chanteur perdu, par Didier Tronchet, ed. Dupuis, coll. Aire Libre
  • Frangines, le recueil collectif hommage à Anne Sylvestre, porté par Émilie Plateau.
  • Les illustrations de dessinateurs sur des pochettes d'albums : la pochette "Cheap Thrills" de Big Brother and the Holding Compagny dessinée par Crumb et celle de "Brick by Brick" d'Iggy Pop, signé Charles Burns.
  • Les auteurs de bandes dessinées qui sont également musiciens : Emmanuel Guibert, Dorothée de Monfreid ou encore Matt Konture.
  • Rébétiko, par David Prudhomme, ed. Futuropolis, le tome 2 va paraître prochainement.
  • Blue giant, par Shinichi Ishizuka, ed. Glénat.
  • Your lie in april, par Naoshi Arakawa, ed. Ki-Oon, disponible aussi en dessin animé sur Netflix.
  • Hip Hop Family Tree par Ed Piskor, ed. Papa Guédé
  • À la recherche de Gil Scott Heron - Le "parrain du rap", par Sébastien Piquet et Thomas Mauceri, ed. Les Arènes.

Bibliographie

Programmation musicale

  • Jean Guidoni, "Revoir l'été" (2022)
  • Jean Guidoni, "Un homme sans importance" (2022)
  • Maxime Le Forestier "Comme un arbre" (1972)
  • Renaud, "Amoureux de Paname" (1975)
  • Maurane et Bernard Lavilliers, "Elle oublie" (2014)
  • Stromae, "C'est que du bonheur" (2022)
Références

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Gwendoline Troyano
Collaboration
Vincent Abouchar
Réalisation