Rocky Balboa représentant les USA, frappant Ivan Drago, champion de boxe de l'URSS, scène du film "Rocky IV" en 1985 - Getty / United Artists - Getty
Rocky Balboa représentant les USA, frappant Ivan Drago, champion de boxe de l'URSS, scène du film "Rocky IV" en 1985 - Getty / United Artists - Getty
Rocky Balboa représentant les USA, frappant Ivan Drago, champion de boxe de l'URSS, scène du film "Rocky IV" en 1985 - Getty / United Artists - Getty
Publicité
Résumé

Tandis qu'une version longue et restaurée de Rocky IV sort en salle, Meddy Ligner publie une analyse de la mythique saga Rocky. Avec les témoignages de l'ancien boxeur Brice Faradji et de Daniel Picouly, qui rend hommage à Jack Johnson, le premier Noir sacré champion du monde de boxe poids lourds.

avec :

Meddy Ligner (Auteur), Brice Faradji (Boxeur, double champion du monde de boxe anglaise, et écrivain), Daniel Picouly (Écrivain).

En savoir plus

Tewfik Hakem s'entretient avec Daniel Picouly, auteur de La victoire du nègre (éd. Libretto), le double champion du monde de boxe anglaise Brice Faradji, qui publie Je ne sais toujours pas si j'aime la boxe (éd. JC Lattès) et l'auteur Meddy Ligner, pour Rocky et les mythes de la boxe (éd. Mareuil).

Rocky, champion du box-office, revient au cinéma ! La version longue et restaurée de Rocky IV sort en salle en même temps que le livre de Meddy Ligner, qui analyse la saga Rocky Balboa. L'auteur y montre les liens qui unissent le personnage de Rocky Balboa à l'histoire de la boxe et ses légendes. De la fiction à la réalité, c'est le sport dans ses aspects cinématographiques qui est interrogé.

Publicité

Il y a une relation particulière entre le cinéma américain et la boxe. Cela à tient aux caractéristiques cinégéniques de la boxe, qui est un sport cadré, chorégraphique, qui offre une dramaturgie du mouvement. Le ring dessine un espace précis où se déroule une dramatisation extrême, avec une forte présence physique. Jean-Michel Frodon

Rocky était une inspiration, j'avais envie de lui ressembler quand j'étais enfant. C'était au départ un looser qui venait de quartiers défavorisés. Il nous ressemblait, et c'est sans doute ce qui a contribué à ma volonté d'aller prendre des coups. Brice Faradji

Devenue icône populaire, Rocky transcende les générations et raconte une Amérique qui triomphe.

Dans le Rocky IV, on trouve vraiment un clin d'œil à la situation géopolitique du moment. On se trouve en pleine guerre froide, et le match oppose Rocky, le champion du monde libre et de la démocratie, à Ivan Drago, qui lui incarne le champion soviétique et communiste. Meddy Ligner

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Dans l'ouvrage qu'il consacre à la vie de Jack Johnson, le premier Noir champion du monde de boxe poids lourds, Daniel Picouly revient sur un moment de l'histoire de la boxe américaine où le combat devient politique.

En 1910, la victoire de Jack Johnson contre James Jeffries, ancien champion invaincu des poids lourds, est un séisme social aux Etats-Unis. A l'époque, il est impossible de voir un Blanc tomber aux pieds d'un Noir. Daniel Picouly

Scène d'un documentaire sur Jack Johnson, premier champion (noir) du monde poids lourd de boxe
Scène d'un documentaire sur Jack Johnson, premier champion (noir) du monde poids lourd de boxe
© Getty - John D. Kisch/Separate Cinema Archive - Getty

Ancien champion devenu écrivain, Brice Faradji raconte la dépendance au combat et à la reconnaissance dans un premier livre, Je ne sais toujours pas si j'aime la boxe.

Quand vous montez sur un ring, vous forcez les gens à vous regarder, et votre adversaire à devenir votre esclave. C'est le défaut intrinsèque de l'homme : l'envie de pouvoir, l'agressivité qu'on exerce sur l'autre en recourant à une violence légitime, structurée, et acceptée. Brice Faradji 

Programmation musicale

Rocky Orchestra - Gonna Fly Now (1990)

Serge Gainsbourg - J'ai mal à la tête (1961)

Pink Turtle - We Are the Champions (2008)

Une émission en partenariat avec la chronique de Jean-Michel Frodon, critique de cinéma surSlate.fr

Brice Faradji, Meddy Ligner et Daniel Picouly
Brice Faradji, Meddy Ligner et Daniel Picouly
© Radio France
Références

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Vincent Abouchar
Réalisation
Cyril Marchan
Collaboration