France Culture
France Culture
Publicité

Annie Lebrun est écrivain, poète et critique. Née en 1942, elle rencontre André Breton à 21 ans et prend part au mouvement surréaliste jusqu'à sa dissolution. En 1982 elle se penche sur le roman gothique et le roman noir fantastique. Elle a préfacé une édition complète des oeuvres de Sade et a écrit, entre autre, sur Aimé Césaire, Alfred Jarry et Raymond Roussel. Poésie « Sur-le-champ », 1967, Editions surréalistes, illustré par Toyen. « Les Mots font l'amour », 1970, Eric Losfeld, citations surréalistes. « Les Pâles et fiévreux après-midi des villes », 1972, éditions Maintenant. « La Traversée des Alpes », 1972, éditions Maintenant, avec Fabio de Sanctis et Radovan Ivsic. « Tout près les nomades », 1972, éditions Maintenant. « Les Ecureuils de l'orage », 1974, éditions Maintenant. « Annulaire de lune », 1977, éditions Maintenant, illustré par Toyen. « Ombre pour ombre », recueil des ouvrages précédents, Gallimard, 2004. Essais « L'Humour noir », dans « Entretiens sur le surréalisme », 1968, Mouton. « Lâchez tout », 1977, Le Sagittaire. « Les Châteaux de la subversion », 1982, Jean-Jacques Pauvert et Garnier-Frères, Paris. « Le Sentiment de la nature à la fin du XXe siècle », 1982, éd. Atelier, avec des photographies de Petar Dabac. « A distance », 1984, Jean-Jacques Pauvert aux éd. Carrère, Paris. « Soudain un bloc d'abîme, Sade », 1986, Jean-Jacques Pauvert, Paris. « Appel d'air », 1988, Plon, Paris, réflexion sur la poésie. « Sade, aller et détours », 1989, Plon, Paris. « Vagit-prop, Lâchez tout et autres textes », 1990, éd. Ramsay/Jean-Jacques Pauvert, Paris. « Comme c'est petit un éléphant », 1990, éd. Ramsay/Jean-Jacques Pauvert, Paris, postface au « Surmâle » d'Alfred Jarry. « Qui vive. Considérations actuelles sur l'inactualité du surréalisme », 1990, Ramsay/Jean-Jacques Pauvert, Paris. « Perspective dépravée », 1991, La Lettre volée, Bruxelles. « Surréalisme et subversion poétique », 1991, University Lecture Series, Stanford. « Les Assassins et leurs miroirs. Réflexion à propos de la catastrophe yougoslave », 1993, Jean-Jacques Pauvert / éd. Terrain Vague, Paris. « Pour Aimé Césaire », 1994, Jean-Michel Place, Paris. « Vingt Mille Lieues sous les mots, Raymond Roussel », 1994, Jean-Jacques Pauvert, Paris. « De l'inanité de la littérature », 1994, Les Belles Lettres, Paris, recueil de textes critiques. « Statue cou coupé », 1996, Jean-Michel Place, Paris, dans le débat à propos de négritude et créolité. « Jean Benoît », 1996, Filippachi, Paris, monographie « De l'éperdu », 2000, Stock. « Du trop de réalité », 2000, Stock. « On n'enchaîne pas les volcans », 2006, Gallimard. Anthologie Vincent Gille (éd.) « Si vous aimez l'amour... Anthologie amoureuse du surréalisme », 2001, Syllepse.

L'équipe

Francesca Isidori
Production
Claire Poinsignon
Collaboration
Isabelle Yhuel
Réalisation