Illustration de Gustave Doré pour les Contes de Charles Perrault (1862)
Illustration de Gustave Doré pour les Contes de Charles Perrault (1862) ©Getty -  duncan1890
Illustration de Gustave Doré pour les Contes de Charles Perrault (1862) ©Getty - duncan1890
Illustration de Gustave Doré pour les Contes de Charles Perrault (1862) ©Getty - duncan1890
Publicité

Comme toute oeuvre littéraire de l'époque baroque, les Contes de Perrault étaient destinés à être incarnés par la voix humaine. Leur interprétation par Eugène Green est une tentative de retrouver leur réalité sonore au présent, et par là, leur capacité à nous émerveiller et à nous émouvoir.

Avec

Charles Perrault n'est pas forcément un personnage très séduisant: haut fonctionnaire et académicien, chef du parti des "modernes", soutenant que L'Astrée  valait bien L'Iliade, héraut de la Raison et ennemi juré des croyances populaires, il devait paraître à M. Homais, le pharmacien de Madame Bovary, un grand héros, et cet aspect de sa pensée se manifeste dans les conclusions morales de ses Contes. Mais il a néanmoins donné une forme littéraire à une matière beaucoup plus ancienne que ce XVIIIe siècle qu'il annonce, et c'est par ses versions de contes traditionnels que, depuis plus de trois siècles, les enfants de langue française découvrent des mythes qui vont les accompagner, en s'enrichissant de sens, leur vie durant.

Le Chat botté 

Le chat botté est un chat virtuose, un chat qui parle et qui rit, un chat armé de ses bottes et de son chapeau, qui aide son maître à faire fortune.

Publicité
Illustration de Gustave Doré pour les Contes de Charles Perrault (1862)
Illustration de Gustave Doré pour les Contes de Charles Perrault (1862)
© Getty - duncan1890

Les souhaits ridicules

Les souhaits ridicules de Charles Perrault content l’histoire d’un bûcheron, pauvre et malheureux, qui se voit offrir trois souhaits de son choix par le dieu Jupiter. Il consulte sa femme, mais attention aux désirs hâtifs…

  • Réalisation  : Etienne Vallès