La peur de la fin du monde est-elle utile pour réfléchir ? ©Getty
La peur de la fin du monde est-elle utile pour réfléchir ? ©Getty
La peur de la fin du monde est-elle utile pour réfléchir ? ©Getty
Publicité
Résumé

Comment imaginer la fin du monde ? La peur est-elle un moteur nécessaire à la réflexion ? Comment repenser l’histoire en prenant en compte la finitude humaine et l'amenuisement des ressources ?

avec :

Perrine Simon-Nahum (philosophe, directrice de recherches au CNRS, professeure attachée au département de philosophie de l’Ecole normale supérieure (ENS), directrice de collection aux éditions Odile Jacob), Bruno Villalba (Sociologue, maître de conférences en science politique à AgroParisTech, spécialiste des politiques publiques environnementales).

En savoir plus

Nous allons donc discuter des vices et vertus des théories qui, à cause des dégâts écologiques en cours, évoquent une "fin du monde" plus ou moins certaine. Nous allons nous demander si les représentations d’un "collapse", c’est-à-dire d’un effondrement à venir, dramatique, radical, nous aident à réfléchir – à réfléchir aux moyens de l’éviter, précisément. Ou bien si, au contraire, cela nous fige dans une sidération contre-productive pour la pensée et pour l’action : dans la peur, en somme, inhibante et vaine.

Bibliographie

Sons diffusés

  • Don't look up, film d’Adam McKay, 2021
  • Chanson : The Strokes, The end has no end
  • Interstellar, film de Christopher Nolan, 2014
  • Archive : Pablo Servigne, C ce soir, France 5, 15 septembre 2
  • Archive : Raymond Aron, Lectures pour tous, ORTF, 21 octobre 1959
Références

L'équipe

Géraldine Muhlmann
Géraldine Muhlmann
Marie Viguier
Collaboration
Jules Barbier
Collaboration
Manon de La Selle
Collaboration
Laurence Malonda
Réalisation
Aïda N'Diaye
Aïda N'Diaye
Aïda N'Diaye
Production déléguée
Frédéric Worms
Frédéric Worms
Shaïma Giboire
Stagiaire