France Culture
France Culture
© Radio France
© Radio France
© Radio France
Alexandre Soljenitsyne lors d'un discours à la Douma en 1994
"Soljenitsyne c'est un peu comme le Big Bang, il y a tous les éléments qui se réunissent à un moment pour que ça explose." Véronika Dorman.
29 min
Alexandre Soljenitsyne lors d'une visite au Eton College en mai 1983
Le phénomène politico-social qu'est Alexandre Soljenitsyne n'a pas secoué que le monde russe et occidental à son époque, il a laissé des héritiers qui prolongent ses combats.
29 min
L’écrivain Alexandre Soljenitsyne en visite a Paris avec sa femme Natalia porte un toast avec Bernard Pivot le 17 septembre 1993 à Paris.
"Alexandre Soljenitsyne m'a accordé sa confiance, j'ai eu la chance de faire quatre entretiens avec lui. Je l'ai suivi sur ses 20 ans d'exil." Bernard Pivot
29 min
Alexandre Soljenitsyne en plein travail
D'où provient la force de l'écriture d'Alexandre Soljenitsyne ? De ses blessures, de ses sujets, ou de son style ?
29 min
Alexandre Soljenitsyne et sa femme en 1975 à New York
Dissident, auteur détenteur d'un prix Nobel, figure médiatique, la vie d'Alexandre Soljenitsyne mérite qu'on s'y arrête et qu'on l'explore en compagnie de la personne qui en était la plus proche, sa collaboratrice et sa femme, Natalia Soljenitsyne.
29 min

À propos du podcast

© Radio France
© Radio France

Du 20 au 24 août, de 12h à 12h30 sur France Culture

Archiviste du Goulag forcé à l’exil, Alexandre Soljenitsyne bâtit une oeuvre littéraire monumentale entre histoire et mémoire. Retour sur l’homme qui a précipité la chute de l’URSS.

2018 est l’année du centenaire de la naissance d’Alexandre Soljenitsyne, romancier prodige, dissident soviétique et prix Nobel de littérature en 1970. 

Officier de l’armée rouge, Alexandre Soljenitsyne est arrêté en 1945 pour avoir critiqué Staline et condamné à huit ans de détention. 

À sa libération, les publications d’Une journée d’Ivan Denissovitch, puis de l’Archipel du Goulag, qui révèlent au monde l’enfer des camps soviétiques, font de lui l’ennemi public numéro un.