Dépasser la différence des sexes

Portrait de l'anthropologue et ethnologue française Françoise Héritier.
Portrait de l'anthropologue et ethnologue française Françoise Héritier.  ©Getty - Gerard UFERAS / Contributeur
Portrait de l'anthropologue et ethnologue française Françoise Héritier. ©Getty - Gerard UFERAS / Contributeur
Portrait de l'anthropologue et ethnologue française Françoise Héritier. ©Getty - Gerard UFERAS / Contributeur
Publicité

Le corps comme "butoir de la pensée" ou encore l'inceste du deuxième type sont des concepts qui ont été interprétés, cités et commentés maintes et maintes fois, pas toujours pour le mieux. Retour sur la pensée de Françoise Héritier.

Avec
  • Geneviève Fraisse Philosophe de la pensée féministe, directrice de recherche émérite au CNRS

Dire que la différence des sexes est un butoir de la pensée, moi, ça m'a impressionnée et je l'ai interprété dans le sens où c'est ce à partir de quoi l'humanité pense.    
Geneviève Fraisse

Françoise Héritier n'a pas qu'influé l'anthropologie et l'ethnologie, mais bien toute une partie de la pensée du XXe siècle. Son système de pensée est ce qui permet à Geneviève Fraisse un retour sur les systèmes philosophiques dans l'histoire, systèmes misogynes non pas à cause des "préjugés de leur temps" mais :

Publicité

structurante ou structurée dans leurs systèmes  

Geneviève Fraisse, philosophe, historienne de la pensée féministe, directrice de recherche émérite au CNRS, auteure de livres sur la généalogie de l’égalité des sexes et la problématique sexe/genre 

cf. À côté du genre, sexe et philosophie de l’égalité (2010), Les Excès du genre, concept, image, nudité 2014 et La sexuation du monde, réflexions sur l’émancipation (2016)
Mais aussi Du consentement (2007, 2017) et La fabrique du féminisme (2012, 2018)

L'équipe