Jules Michelet et la Révolution Française

La prise de la Bastille, 14 juillet 1789
La prise de la Bastille, 14 juillet 1789 ©Getty - Nastasic
La prise de la Bastille, 14 juillet 1789 ©Getty - Nastasic
La prise de la Bastille, 14 juillet 1789 ©Getty - Nastasic
Publicité

Il est des événements qui forgent une vie et il est des événements qui influent bien plus. La Révolution Française a tout autant changé l'histoire de Jules Michelet que l'histoire qu'il écrira par la suite.

Avec
  • Sylvain Venayre Historien, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Grenoble-Alpes

Avoir raison avec Michelet, c’est reconnaître qu’aujourd’hui encore, l’auteur d’une gigantesque Histoire de France, du Peuple ou de La Sorcière, demeure l’historien du XIXe siècle avec lequel le dialogue n’est pas rompu. Tant de la part des historiens que des écrivains qui, comme Pierre Michon, Eric Vuillard ou Jean-Philippe Domecq, font constamment référence à son œuvre.

Dans le premier épisode de cette série, nous nous interrogeons avec Sylvain Venayre, historien du XIXe siècle et auteur des Origines de la France (Seuil 2013), sur le rôle qu’a joué la Révolution française, à la fin de laquelle est né Jules Michelet, dans sa vision de l’histoire.

Publicité

Michelet raconte lui-même combien plus de quarante années passées auprès de son père, qui avait vécu les événements parisiens de la grande révolution, l’ont convaincu de rester, dans son travail d’historien, "au plus près de la justice".  

Il s’est voulu la voix de ceux qui ne laissaient pas de traces dans l’histoire, prenant la parole pour le peuple de la Bastille ou des faubourgs.

L'équipe