Apologie pour l'Histoire ou Métier d'historien
Apologie pour l'Histoire ou Métier d'historien
Apologie pour l'Histoire ou Métier d'historien
Publicité
Résumé

Ce livre est le dernier, inachevé d'ailleurs, de Marc Bloch. Ecrit pendant la guerre, entre 1941 et 1943, il est publié en 1949 par le co-fondateur de l'école des "Annales", Lucien Febvre. Appelé également "Le métier d'historien" il est encore aujourd'hui un vade-mecum pour tout apprenti-historien.

avec :

Bertrand Müller, Yann Potin (historien, archiviste chargé d'études aux Archives nationales).

En savoir plus

Yann Potin, qui publia récemment au CNRS les "Mélanges" et Bertrand Müller, éditeur chez Fayard de la correspondance entre Lucien Febvre et Marc Bloch, nous disent comment cet ouvrage posthume a fait son chemin jusqu'à nous.

"Papa, explique-moi donc à quoi sert l’histoire." Ainsi un jeune garçon qui me touche de près interrogeait, il y a peu d’années, un père historien. Du livre qu’on va lire, j’aimerais pouvoir dire qu’il est ma réponse. Car je n’imagine pas, pour un écrivain, de plus belle louange que de savoir parler, du même ton, aux doctes et aux écoliers. Mais une simplicité si haute est le privilège de quelques rares élus. Du moins cette question d’un enfant — dont, sur le moment, je n’ai peut être pas trop bien réussi à satisfaire la soif de savoir — volontiers je la retiendrai ici comme épigraphe. D’aucuns en jugeront, sans doute, la formule naïve. Elle me semble au contraire parfaitement pertinente. Le problème qu’elle pose, avec l’embarrassante droiture de cet âge implacable, n’est rien de moins que celui de la légitimité de l’histoire. "Apologie pour l'Histoire", Marc Bloch

Publicité
Références

L'équipe

Christophe André
Christophe André