Raymond Aron, penseur de la démocratie et du totalitarisme

Raymond Aron invité au journal télévisé d'Antenne2. 1983
Raymond Aron invité au journal télévisé d'Antenne2. 1983 ©AFP - GEORGES BENDRIHEM
Raymond Aron invité au journal télévisé d'Antenne2. 1983 ©AFP - GEORGES BENDRIHEM
Raymond Aron invité au journal télévisé d'Antenne2. 1983 ©AFP - GEORGES BENDRIHEM
Publicité

La position d’Aron au sein du libéralisme français.

Avec
  • Monique Canto-Sperber Philosophe, directrice de recherche au CNRS, ancienne directrice de l’ENS et ancienne présidente de l'université Paris sciences et lettres (PSL), auteure de plusieurs ouvrages de philosophie antique et philosophie morale contemporaine
  • Philippe Raynaud Professeur émérite de science politique à l'université Panthéon-Assas, membre de l'Institut universitaire de France
  • Jean-Claude Casanova Economiste, directeur de la revue Commentaire

Monique Canto-Sperber, philosophe, Jean-Claude Casanova, directeur de la revue aronienne Commentaire, et Philippe Raynaud, professeur de sciences politiques.

"Dans l'économie capitaliste, l'argent est roi : l'homme ne reprendra contact direct et authentique avec l'homme qu'en supprimant la médiation aliénante de l'argent." Raymond Aron, Essai sur les libertés (1965)

Publicité

L'équipe