Alexis et Émile Barrault qui ont réfléchi sur le canal de Suez, comme Ferdinand de Lesseps, qui a réalisé sa percée étaient des saint-simonistes
Alexis et Émile Barrault qui ont réfléchi sur le canal de Suez, comme Ferdinand de Lesseps, qui a réalisé sa percée étaient des saint-simonistes
Alexis et Émile Barrault qui ont réfléchi sur le canal de Suez, comme Ferdinand de Lesseps, qui a réalisé sa percée étaient des saint-simonistes ©Getty - De Agostini / Biblioteca Ambrosiana
Alexis et Émile Barrault qui ont réfléchi sur le canal de Suez, comme Ferdinand de Lesseps, qui a réalisé sa percée étaient des saint-simonistes ©Getty - De Agostini / Biblioteca Ambrosiana
Alexis et Émile Barrault qui ont réfléchi sur le canal de Suez, comme Ferdinand de Lesseps, qui a réalisé sa percée étaient des saint-simonistes ©Getty - De Agostini / Biblioteca Ambrosiana
Publicité
Résumé

Exploration de cette philosophie de l’industrialisme, qui est, pour ses fondateurs, un humanisme, avec Pierre Musso, l’un de ses meilleurs spécialistes.

avec :

Pierre Musso (philosophe, professeur en sciences de l’information et de la communication à l'Université Rennes II).

En savoir plus

Lors de leur retraite sur la butte de Ménilmontant, en 1832, les disciples de Saint-Simon (mort en 1825) passaient pour des originaux. Reconnaissables à leur habit, ils étaient devenus un spectacle pour tout Paris. On venait les observer, les railler, les caricaturer. 

Pourtant une partie de ces hommes, ceux- là même qui se prêtaient à ces étranges rituels, ont participé à la modernisation de la France. Sous le Second Empire, ils ont inventé les trains et la banque : tout ce qui circule ou fait circuler les intéressait. 

Publicité

Le Père Enfantin, leur maître, a même imaginé le canal de Suez. Il sont en cela de vrais disciples du comte de Saint-Simon qui le premier avait pensé le “système industriel” comme un monde d’horizontalité et de réseaux.

Références

L'équipe

Julie Clarini
Production
Doria Zénine
Réalisation