A gauche, Rachel Carson ; à droite, Marie-Monique Robin, récipiendaire du prix Carson et invitée du jour
A gauche, Rachel Carson ; à droite, Marie-Monique Robin, récipiendaire du prix Carson et invitée du jour
A gauche, Rachel Carson ; à droite, Marie-Monique Robin, récipiendaire du prix Carson et invitée du jour ©Getty - Alfred Eisenstaedt/Louis Monier
A gauche, Rachel Carson ; à droite, Marie-Monique Robin, récipiendaire du prix Carson et invitée du jour ©Getty - Alfred Eisenstaedt/Louis Monier
A gauche, Rachel Carson ; à droite, Marie-Monique Robin, récipiendaire du prix Carson et invitée du jour ©Getty - Alfred Eisenstaedt/Louis Monier
Publicité
Résumé

En 1991, fut créé en Norvège le prix Rachel Carson récompensant, tous les deux ans, une femme s'étant distinguée pour son travail et son implication remarquables dans la préservation de l'environnement. L'invitée du jour est Marie-Monique Robin, la seule récipiendaire française à ce jour.

avec :

Marie-Monique Robin (Journaliste d'investigation, réalisatrice et écrivain).

En savoir plus

Le succès, dès sa publication en 1962, du Printemps silencieux a contribué à faire de Rachel Carson une des figures tutélaires de l’écologie mondiale. Bien après sa mort, en 1991, un prix a été créé à son nom en Norvège.

Il récompense chaque année une femme dont le travail à propos de l’environnement a été remarquable.

Publicité

La seule lauréate française, Marie-Monique Robin, autrice du Monde selon Monsanto est avec nous pour nous dire en quoi son travail de journaliste et de documentariste s’inscrit dans le sillage de celui de Rachel Carson. Elle nous parle de la vision holistique qu’a développée la célèbre biologiste marine et de la nécessité aujourd’hui, dans la défense de l’environnement, d’associer acteurs de terrain et scientifiques dont les savoirs se complètent.