France Culture
France Culture
© Crédits : Radio France, Aucun(e)
© Crédits : Radio France, Aucun(e)
© Crédits : Radio France, Aucun(e)
La prise du palais des Tuileries le 10 août 1792. Typogravure d'après l'aquarelle de F De Myrbach
La prise du palais des Tuileries le 10 août 1792. Typogravure d'après l'aquarelle de F De Myrbach
À 60 ans, Beaumarchais pourrait profiter de sa situation et couler des jours tranquilles dans son palais de la Bastille. Mais, désireux de participer à l'histoire de son pays, Il décide de se faire bien voir du nouveau régime et de devenir entremetteur entre un marchant d'armes et le gouvernement.
29 min
Tableau "Le Prélude" de Louis Leopold Boilly
Tableau "Le Prélude" de Louis Leopold Boilly
Beaumarchais renoue avec ses bonheurs enfantins en faisant l'acquisition d'une demeure à Paris dans laquelle il vit avec son père et ses deux sœurs. Tous jouissent des mondanités parisiennes, et tous ces jolis cœurs se prennent au jeu de la séduction.
29 min
Lecture à Versailles, par Jean-François de Troy, vers 1728.
Lecture à Versailles, par Jean-François de Troy, vers 1728.
Fin stratège, Pierre Caron de Beaumarchais a su déjouer la censure pour faire connaître son oeuvre aux plus grands aristocrates d'Europe. Avec l'aide de ses grands défenseurs, comme le comte de Verneuil ou la reine Marie-Antoinette, l'auteur organise des lectures et des représentations clandestines.
29 min
"Le Barbier de Séville", Londres, 2017
"Le Barbier de Séville", Londres, 2017
En 1775, Beaumarchais vient lire sa nouvelle pièce, Le Barbier de Séville, devant le comité de la Comédie française. Une vie des plus agréables attend Beaumarchais : celle d'un écrivain de théâtre.
29 min
Scène du Barbier de Séville, gravure du 31 août 1844
Scène du Barbier de Séville, gravure du 31 août 1844
Charismatique, intelligent, séducteur : Beaumarchais est le candidat idéal pour être espion du Royaume de France. Ça tombe bien, Choiseul, le plus grand des ministres a besoin de quelqu'un pour une mission spéciale à Madrid. Une mission dont va pouvoir s'inspirer Beaumarchais pour ses pièces ?
29 min
Illustration pour Le Barbier de Séville, 1775
Illustration pour Le Barbier de Séville, 1775
Alors que tout semble lui sourire, les ennuis commencent pour le jeune Beaumarchais. Ses premiers tracas sont financiers et les pièces qu'il écrit ne rencontrent par le succès escompté. Beaumarchais n'abandonne pas le combat pour autant...
29 min
Portrait de Pierre Augustin Caron de Beaumarchais
Portrait de Pierre Augustin Caron de Beaumarchais
En faisant ses comptes, Beaumarchais s'aperçoit que ses finances battent de l'aile et son activité d'horloger ne se montre plus suffisante pour maintenir son train de vie. Il se lance alors dans une campagne au sein des hautes sphères financières du royaume, et se découvre des talents de banquier...
29 min
Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais
Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais
Né au milieu du siècle des Lumières, Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais est un enfant choyé au sein d'une famille bourgeoise. Ambitieux, il joue de tous les stratagèmes pour faire partie de la cour de Versailles.
29 min
La prise du palais des Tuileries le 10 août 1792. Typogravure d'après l'aquarelle de F De Myrbach
La prise du palais des Tuileries le 10 août 1792. Typogravure d'après l'aquarelle de F De Myrbach
À 60 ans, Beaumarchais pourrait profiter de sa situation et couler des jours tranquilles dans son palais de la Bastille. Mais, désireux de participer à l'histoire de son pays, Il décide de se faire bien voir du nouveau régime et de devenir entremetteur entre un marchant d'armes et le gouvernement.
29 min
Tableau "Le Prélude" de Louis Leopold Boilly
Tableau "Le Prélude" de Louis Leopold Boilly
Beaumarchais renoue avec ses bonheurs enfantins en faisant l'acquisition d'une demeure à Paris dans laquelle il vit avec son père et ses deux sœurs. Tous jouissent des mondanités parisiennes, et tous ces jolis cœurs se prennent au jeu de la séduction.
29 min
Lecture à Versailles, par Jean-François de Troy, vers 1728.
Lecture à Versailles, par Jean-François de Troy, vers 1728.
Fin stratège, Pierre Caron de Beaumarchais a su déjouer la censure pour faire connaître son oeuvre aux plus grands aristocrates d'Europe. Avec l'aide de ses grands défenseurs, comme le comte de Verneuil ou la reine Marie-Antoinette, l'auteur organise des lectures et des représentations clandestines.
29 min
"Le Barbier de Séville", Londres, 2017
"Le Barbier de Séville", Londres, 2017
En 1775, Beaumarchais vient lire sa nouvelle pièce, Le Barbier de Séville, devant le comité de la Comédie française. Une vie des plus agréables attend Beaumarchais : celle d'un écrivain de théâtre.
29 min

À propos du podcast

© Crédits : Radio France, Aucun(e)
© Crédits : Radio France, Aucun(e)

Le samedi de 12h à 12h30 sur France Culture

Auteur de pièces géniales, espion à Londres pour Louis XV puis Louis XVI, administrateur de la compagnie des eaux, armateur mais aussi marchand d’armes, Beaumarchais a eu une vie trépidante. Tout l’été, Erik Orsenna vous invite à découvrir l’ivresse de vivre de l’auteur du Mariage de Figaro.

L’existence de Beaumarchais est une ivresse de vivre. Une suite de folles journées. Inventeur de l’« échappement à double virgule » dans les mécanismes horlogers, il devient « maître de musique » auprès des filles de Louis XV. Lieutenant général des chasses, administrateur de la Compagnie des eaux, il est aussi armateur et marchand d’armes. Tout en étant espion à Londres pour Louis XV puis Louis XVI, il négocie le traité d’indépendance des États-Unis. Auteur de pièces tantôt géniales, tantôt très oubliables, il devient révolutionnaire malgré lui. Parmi les nombreux paris fous qu’il lance, il y a celui-ci : établir un droit qui protège les auteurs. Et un autre pari, encore : éditer les œuvres complètes de Voltaire, tout juste disparu. La colère du Roi, les tempêtes des tribunaux retentiront plus d’une fois. Et les femmes ? « En fait d’amour, vois-tu, trop n’est pas même assez. » nous répond Beaumarchais, par la voix de Figaro.

L'équipe