Une de La Justice, 23 mai 1894.
Une de La Justice, 23 mai 1894.
Une de La Justice, 23 mai 1894.
Une de La Justice, 23 mai 1894.
Une de La Justice, 23 mai 1894.
Publicité
Résumé

« Quelqu’un me dit : « Il faut que vous voyiez cela pour pouvoir en parler à ceux qui trouvent que c’est bien. » C’est ainsi que Georges Clémenceau débute l’article dans lequel il raconte, en première page de son journal « La Justice » l’exécution publique de l’anarchiste Emile Henry.

En savoir plus

Dans ce texte, titré « la guillotine », il décrit avec une foule de détail les préparatifs de l’exécution capitale de celui qui crie « Vive l’anarchie ! » une fois monté sur l’échafaud, et réaffirme sa conviction qu’une « République si glorieuses de ses aspirations humanitaires » se doit d’abolir la peine de mort.

L'Exécution d'Emile Henry. Illustration parue dans Le Progrès illustré, juin 1894,
L'Exécution d'Emile Henry. Illustration parue dans Le Progrès illustré, juin 1894,
- Attribué à L. Bombled

[...] Il fait jour maintenant, ou à peu près. On vient d'éteindre les becs de gaz. Je regarde la prison, et stupéfait, je lis au-dessus de la porte : «Liberté, Egalité, Fraternité ». Comment a-t-on oublié d'ajouter : « ou la mort »? Tout est prêt. La machine attend. Elle est misérable à voir, avec son triste Deibler. L'aspect d'une de ces machines agricoles qu'on voit dans les concours. On ne sait pas bien si cela hache la paille ou les betteraves, mais c'est trop perfectionné pour inspirer la terreur. [...] Georges Clémenceau

Publicité

En partenariat avec « Retronews », le site de presse de la BNF

Texte lu par : Daniel Kenigsberg

Réalisation : Séverine Cassar

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Aurélie Marsset
Collaboration
Séverine Liatard
Production déléguée
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Francesca Fossati
Collaboration
Anaïs Kien
Production déléguée