Cathédrale de Reims, 19 septembre 1914
Cathédrale de Reims, 19 septembre 1914 ©AFP - STR / Historial de Péronne / AFP
Cathédrale de Reims, 19 septembre 1914 ©AFP - STR / Historial de Péronne / AFP
Cathédrale de Reims, 19 septembre 1914 ©AFP - STR / Historial de Péronne / AFP
Publicité

Albert Londres décrit son arrivée à la cathédrale de Reims et la découverte de son anéantissement. Dans les premières semaines de la première guerre mondiale, les Allemands bombardèrent la cathédrale ce qui provoqua un incendie ravageur et d'importantes destructions.

" Elle est debout, mais pantelante. Nous suivions la même route que le jour où nous la vîmes entières. Nous comptions la distance, guettant le talus d'où elle se montre aux voyageurs, nous avancions la tête tendue comme à la portière d'un wagon lorsqu'en marche on cherche à reconnaître un visage. Avait-elle conservé le sien ? [...] Elle est ouverte. Il n'y a plus de portes. Nous pénétrons en retardant le pas. Nous sommes déjà au milieu de la grande nef quand nous apercevons avoir le chapeau sur la tête. L'instinct qui fait qu'on se découvre au seuil de toute église n'a pas parlé. Nous ne rentrions plus dans une église". Albert Londres, L'agonie de la basilique, 29 septembre 1914.

Texte lu par : Laurent Lederer  

Publicité

Réalisation : Séverine Cassar

En partenariat avec Retronews, site de presse de la BNF. 

L'équipe