Publicité
En savoir plus
Paul Valéry académicien
Paul Valéry académicien

Paul Valéry académicien © Radio France

Bernard de Fallois pour Corona & Coronilla, poèmes à Jean Voilier de Paul Valéry «Voici un cas unique dans l'histoire des Lettres : des vers qu'un grand poète a voulu relire une dernière fois avant de mourir, qu'il a commentés pour nous avec une émotion tendre, une ironie teintée d'amertume, et auxquels il a dit adieu comme à des amis.» Né à Sète le 30 octobre 1871, Paul Valéry fait la connaissance de Pierre Louÿs et de Gide avec qui il fréquente le salon de Mallarmé. Rédacteur au ministère de la Guerre, puis secrétaire particulier d'un administrateur de l'agence Havas, il accède aux cercles fermés de l'information et de la finance. Elu à l'Académie française en 1925, il est nommé professeur de poétique au Collège de France en 1937. Il meurt le 20 juillet 1945 à Paris où on lui fait des funérailles nationales. Bibliographie sélective : 1888 Conte de nuit 1889 Rêve. Elévation de la Lune. Les vieilles ruelles. Quelques notes sur la technique littéraire 1890 Narcisse parle. Le jeune prêtre. La suave agonie. Pour la nuit 1891 Paradoxe sur l'architecte 1892 Le bois amical 1894 L'introduction à la méthode de Léonard de Vinci 1895 Une conquête méthodique 1896 La soirée avec M. Teste 1897 L'art militaire 1898 Agathe 1900 Anne 1917 La jeune Parque. Aurore 1920 Le cimetière marin. L'album de vers anciens 1921 L'ébauche d'un serpent 1922 Charmes. Le Serpent 1923 Eupalinos ou l'Architecte 1924 Fragments sur Mallarmé. Variétés I 1925 L'Ame et la Danse 1926 Vers et prose. Rhumbs. Analecta

Publicité
Références

L'équipe

Sophie Nauleau
Production
Patrick Molinier
Réalisation