Porte orientale du camp C, pendant la fouille du site archéologique d'Alésia (vers 1992)
Porte orientale du camp C, pendant la fouille du site archéologique d'Alésia (vers 1992)
Porte orientale du camp C, pendant la fouille du site archéologique d'Alésia (vers 1992) - © Photo aérienne de René Goguey
Porte orientale du camp C, pendant la fouille du site archéologique d'Alésia (vers 1992) - © Photo aérienne de René Goguey
Porte orientale du camp C, pendant la fouille du site archéologique d'Alésia (vers 1992) - © Photo aérienne de René Goguey
Publicité
Résumé

« Alésia ? Connais pas ! Je ne sais pas où se trouve Alésia ! Personne ne sait où se trouve Alésia »… La phrase de René Goscinny est devenue incontournable, tant elle est le reflet d’une polémique bien actuelle autour d’une bataille de titans, vieille de 2067 ans…

avec :

Jean-Louis Brunaux (Archéologue, chercheur au CNRS).

En savoir plus

De fait, Alésia serait une fille de l’air, si certains ne la voient nulle part, d’autres la verraient partout ! Justement, Jean-Louis Brunaux, à défaut de la voir partout… la cherche !

Site naturel d’exception, des mythes ou légendes d’origines grecques auraient été à l’origine de la naissance d’Alésia. Même Diodore de Sicile en aurait parlé ! Et cela, bien avant la chute de la fameuse cité des Mandubiens, l’effondrement de la Gaule libre et indépendante... 

Publicité

L’histoire d’Alésia s’avère être celle d’un étonnant lieu de culte celtique, où, vers 150 avant notre ère, des banquets sacrés se sont déroulés au sommet de son plateau. Cette ferveur religieuse perdurera durant l’Antiquité. 

Monument dédié à la déesse Ucuetis sur le site d'Alésia
Monument dédié à la déesse Ucuetis sur le site d'Alésia
© Getty - © DEA / G. DAGLI ORTI

Alésia est surtout l’objet d’une étonnante polémique dépassant l’archéologie, celle de quelques quarante prétendantes se voulant lieux d’histoire et de mémoire, dont les communes d’Alaise, Aloise, Alièze, Alès, voire Aluze… la dernière, Syam-Chaux-les-Crotenay, se veut, elle aussi, l’incontournable site évoqué dans le bellum galicum.

Vercingétorix appelant les Gaulois à la défense d'Alaise
Vercingétorix appelant les Gaulois à la défense d'Alaise
- © François-Emile Ehrmann

>>> Site du Muséo parc d'Alésia

>>> Page wikipédia de Jean-Louis Brunaux

Références

L'équipe

Sandrine Chapron
Collaboration
Vanessa Nadjar
Réalisation