Vie et mort en Nubie mésolithique
Vie et mort en Nubie mésolithique - © D. Usai mission italienne d’El-Khiday
Vie et mort en Nubie mésolithique - © D. Usai mission italienne d’El-Khiday
Vie et mort en Nubie mésolithique - © D. Usai mission italienne d’El-Khiday
Publicité

L’actualité archéologique ne sort pas toujours de terre, mais du huis-clos de congrès et séminaires, loin de tout témoin, c’est alors dans la pénombre et l’entre soi, que trouvailles et découvertes sont divulguées, éventées…

Avec
  • Donatella Usai directrice de la mission archéologique italienne d’el-Salha/el-Khiday (Soudan).
  • Vincent Rondot directeur de recherche au CNRS et directeur du département des Antiquités égyptiennes du Musée du Louvre.

Une fois n’est pas coutume, la quatorzième conférence des études nubiennes vient de se tenir à Paris, une occasion rare pour croiser, entre Sorbonne et Musée du Louvre, les archéologues et spécialistes venus du monde entier et travaillant entre Nil bleu et Nil blanc, au Soudan… La Nubie, c’est bien entendu l’actuelle Khartoum, mais surtout Méréo, Kerma, Kush, autant de noms mythiques dont le passé reste à découvrir…

Site des fouilles d'El-Khiday (Soudan)
Site des fouilles d'El-Khiday (Soudan)
- © D. Usai mission italienne d’El-Khiday

Dans l’actualité archéologique de cette Nubie, le magazine d’archéologie a remarqué deux thèmes importants : l’émergence d’une préhistoire récente très originale, le mésolithique exhumé dans les fouilles d’el-Khiday par une mission italienne, et la fouille de l'antique cité d'El Hassa, de son grand temple au dieu Amon, comme de l’histoire de rois méroïtiques oubliée, dont  Nebmaâtrê Amanakhareqerem. 

Publicité
Le poisson salé atteste la présence de communautés de pêcheurs-stockeurs avant le Néolithique
Le poisson salé atteste la présence de communautés de pêcheurs-stockeurs avant le Néolithique
- © D. Usai mission italienne d’El-Khiday

L'équipe

Vincent Charpentier
Vincent Charpentier
Sandrine Chapron
Collaboration
Vanessa Nadjar
Réalisation