la falaise d'Al Khawy, aux origines de l'écriture pharaonique
la falaise d'Al Khawy, aux origines de l'écriture pharaonique  - Ministère des Antiquités égyptiennes: Yale University.
la falaise d'Al Khawy, aux origines de l'écriture pharaonique - Ministère des Antiquités égyptiennes: Yale University.
la falaise d'Al Khawy, aux origines de l'écriture pharaonique - Ministère des Antiquités égyptiennes: Yale University.
Publicité

La découverte des plus anciens hiéroglyphes à Al-Khawi

Avec
  • Pascal Vernus Directeur d'études à l'Ecole pratique des hautes études

Les archéologues de l'université de Yale, des musées royaux de Bruxelles et des Antiquités égyptiennes viennent de mettre au jour une série de figurations gravées vieilles d’environ 5200 ans dans les falaises du village d’Al- Khawi, au sud de Louxor.

Pour les chercheurs ces inscriptions qui représentent notamment ibis et cigogne, seraient les tous premiers signes au sein d’un futur système d’écriture, et préfigureraient ainsi l’écriture hiéroglyphique. A cette trouvaille s’adjoint celle de la Tombe « UJ » d’Abydos, découverte en 1988 par une mission allemande et généralement attribuée au « Roi-Scorpion » (Selk), vers 3200 avant notre ère (la période Prédynastique de Nagada III).

Publicité

Les égyptologues ont, semble-t-il, encore peu consacré de recherche à l’origine de l’écriture égyptienne, qu’en est-il exactement et quels furent les moteurs de cette création, parallèle à l’écriture cunéiforme de Mésopotamie ? Quoi qu’il en soit, l’écriture exprima, dès ses débuts, une idéologie, celle du pouvoir et de la souveraineté, celle-là même qui déboucha sur la fondation de l’État et l’unification politique de l’Egypte…

L'équipe

Vincent Charpentier
Vincent Charpentier
Vanessa Nadjar
Réalisation
Anne-Catherine Lochard
Collaboration