J'irai fouiller ma Normandie

Bouée utilisée lors du débarquement, Blainville sur Orne
Bouée utilisée lors du débarquement, Blainville sur Orne   - Denis Gliksman : Inrap
Bouée utilisée lors du débarquement, Blainville sur Orne - Denis Gliksman : Inrap
Bouée utilisée lors du débarquement, Blainville sur Orne - Denis Gliksman : Inrap
Publicité

1944 Quand la nature est reverdie Entre Histoire et archéologie, Passé et mémoire, comment les archéologues perçoivent-ils ces temps contemporains, quelle peut-être, d’ailleurs, leur contribution, leur apport à l’Histoire ?

Avec
  • Benoît Labbey chercheur à l'INRAP
  • Vincent Tessier chercheur à l'INRAP
  • Vincent Carpentier Archéologue et chercheur à l'Inrap

Quand s’arrête exactement l’archéologie, voici un siècle -avec la fin de la première guerre mondiale- ou tout au contraire… hier ?

On le sait, la discipline intervient désormais sur des terrains très contemporains, ceux des charniers de la guerre de Bosnie, pour le Tribunal international de La Haye, jusqu’à la fouille de la cabane de « Peau d’âne » à l’occasion du film de Jacques Demy…   Cependant, l’archéologie s’avère parfois encore exclue : voici peu, les rocambolesques « fouilles privées » de la maison de Guillaume Seznec en sont un étonnant… pathétique, exemple.

Publicité
Soldat allemand exhumé
Soldat allemand exhumé
- salon noir

Entre Histoire et archéologie, Passé et mémoire, comment les archéologues perçoivent-ils ces temps contemporains, quelle peut-être, d’ailleurs, leur contribution, leur apport à l’Histoire ?
Pour évoquer ce thème, le magazine d’archéologie de France Culture s’est rendu en Normandie afin de découvrir ce que les archéologues exhument du débarquement allié de juin 1944, de la violence des affrontements, d’un passé dont la mémoire s’efface inexorablement dans le paysage quotidien de la campagne normande … 

Cocarde de planeur britannique
Cocarde de planeur britannique
- Denis Gliksman : Inrap

Plus de 70 ans après, que reste-t-il sous les labours de la plaine de Caen, sous les prés où se posèrent, à zéro heure, le 6 juin 44, les premiers planeurs anglais dont rien ne subsiste aujourd’hui dans les musées ? Loin du « militaria » et de la « brocante » une archéologie de la Libération est aujourd’hui menée en Normandie…

L'équipe