les pyramides de Méroé (nécropole royale de Begrawwiya)
les pyramides de Méroé (nécropole royale de Begrawwiya) - photo C. Rilly
les pyramides de Méroé (nécropole royale de Begrawwiya) - photo C. Rilly
les pyramides de Méroé (nécropole royale de Begrawwiya) - photo C. Rilly
Publicité

Archéologue et épigraphiste au Soudan

Avec
  • Claude Rilly Chargé de recherche au CNRS

:Qui ne connait pas les pyramides de l’Egypte ancienne ! mais qui sait, qu’au Soudan, tout le monde possédait sa propre pyramide ?,… ou presque ! bienvenue au royaume de Méroé…

Claude Rilly, archéologue et épigraphiste a dirigé, à Khartoum, la section française de la direction des antiquités du Soudan et mène les fouilles françaises de Sedeinga. Il est surtout l’incontournable spécialiste de l’épigraphie méroïtique, une écriture qui constitue une des caractéristiques de cette civilisation africaine, qui conquit, un temps, l’Egypte des pharaons (la XXVe dynastie, vers 730 avant notre ère). 

Publicité
la stèle funéraire de la dame Ataqelula, trouvée par notre équipe en 2016 à Sedeinga
la stèle funéraire de la dame Ataqelula, trouvée par notre équipe en 2016 à Sedeinga
- photo V. Francigny / Mission de Sedeinga.

Quelles sont donc les spécificités de ce royaume, considéré par les égyptiens comme « la misérable koush » ? Méroé est une exceptionnelle voie commerciale reliant deux mondes la Méditerranée et l'Afrique subsaharienne, passage obligé de l'or, de l'ivoire, de l'ébène ou des peaux de panthère…vers des contrées lointaines, en atteste l’épave de l'âge du bronze en partance pour la Grèce et sombrée à Uluburun

le roi méroïtique Natakamani, gravure du temple de Naga
le roi méroïtique Natakamani, gravure du temple de Naga
- photo C. Rilly

L'équipe

Vincent Charpentier
Vincent Charpentier
Vanessa Nadjar
Réalisation
Anne-Catherine Lochard
Collaboration